Le Bouquet Africain de Thema

Le Togo, partenaire privilégié des investisseurs indo-émiratis

Société

Le Togo, partenaire privilégié des investisseurs  indo-émiratis

Par SK

Le Togo inaugure le nouvel axe de coopération stratégique Afrique-Asie-Moyen-Orient.

Mercredi 27 juin, à Dubaï, le groupe indien Kalyan,  le groupe dubaïote Emaar Hospitality, numéro un des complexes hôteliers à Dubaï, et l’Etat togolais officialisaient leur collaboration dans le secteur  touristique. Un projet d’envergure symbolisé par la reprise de la gestion de l’hôtel Radisson 2 février, désormais hôtel Address du 2 février,  à Lomé. Il s’agit de  la première étape de l’expansion du groupe Emaar Hospitality en dehors du monde arabe.

Premier palace cinq étoiles d’Afrique de l’ouest, l’hôtel Adress du 2 Février, inauguré le 2 février 2018 à Lomé, a été finalisé en seulement 16 mois et ouvre sans doute une nouvelle ère pour le tourisme et l’économie en Afrique. Après le scandale de l’hôtel Radisson Blu 2 février, géré par le groupe Kalyan, ce projet est une aubaine, dont chacune des parties se félicite.

Hôtel Radisson Blu 2 février, Lomé, Togo.

Fondé par le jeune homme d’affaires Ashok Gupta, le groupe  Kalyan investit dans plusieurs secteurs clés sur le continent tels que l’agriculture. Passionné par l’Afrique, qu’il connaît bien, il est arrivé avec la volonté de redéfinir la coopération continent-étranger. Aujourd’hui avec une autre stratégie, Gupta et l’Etat togolais ont souhaité rebondir immédiatement sur l’imbroglio. C’est dans cette optique que le groupe Emaar Hospitality, dirigé par le français Olivier Harnisch a été désigné comme  exécutant du projet. Une opportunité intéressante en ce qu’elle marque la première étape de l’expansion en Afrique du groupe dubaïote et  au-delà du monde arabe.

Attigbé Yahovi Ihou, ministre togolais de l’industrie et du commerce à l’hôtel Adress de Dubaï mercredi 27 juin 2018.

Ainsi, le trio a pris soin de mesurer les avantages éventuels et la pertinence d’une telle association pour l’économie du pays et surtout pour la population. Un point sur lequel le ministre togolais de l’Industrie et du tourisme, Yahovi Attigbé Ihou, a particulièrement insisté, rappelant que:

« Ce qui est important pour les togolais c’est les emplois que génère cet hôtel ». 

Le Togo a été choisi pour sa réputation en termes de stabilité politique, c’est pourquoi les deux groupes se sont engagés dans ce partenariat, qui devrait donner une impulsion considérable à l’économie du continent. Les deux groupes prévoient de dynamiser davantage le secteur hôtelier sur place mais aussi ailleurs en Afrique subsaharienne, dont certains pays font actuellement l’objet d’une étude approfondie.

Rejoignez la communauté Nofi

La communauté Nofi, c'est du contenu exclusif, des jeux-concours, des codes promos Nofistore et plein d'autres surprises !