SOCIÉTÉ

Cette Nigérienne a créé une application pour éviter les morts sur la route

La jeune Nigérienne Salissou Hassane Latifa a créé Saro, une application  destinée à sauver des victimes d’accidents de la route.

Le constat d’un dysfonctionnement

Par Raïssa M., contributrice Nofi

D’après l’Organisation Mondiale de la Santé, le Niger a enregistré en 2015 26,4 morts liées à des accidents de la route pour 100 000 habitants.

Deuc raisons expliquent ces statistiques effrayantes. Premièrement, les secouristes nigériens sont souvent face à des fausses alertes. Estimées à 70%, elles sont souvent l’oeuvre de canulars téléphoniques de la part d’enfants. Aussi, lorsque ces menaces sont réelles, les secouristes ont souvent du mal à identifier le lieu exact de l’accident. Ils y arrivent souvent trop tard.

Salissou Hassane Latifa

Salissou Hassane Latifa
Photo : Kigali Today

 

Salissou Hassane Latifa crée une application

Selon Salissou Hassane Latifa, la vie humaine est trop précieuse. Elle ne peut dépendre que des médecins et des secouristes, souvent débordés. Ainsi, pouvoir sauver une vie doit être réalisable par tous. Pour concrétiser sa vision, Salissou Hassane Latifa a créé une application web et mobile appelée Saro App.

Cette application permettra aux personnes présentes sur le lieu d’un accident de prendre une photo des victimes et de l’envoyer aux secouristes. Pour ce faire, ces derniers doivent également utiliser l’application. Ainsi, le nombre de canulars seront nécessairement réduits.

De plus, le système de géolocalisation permettra aux secouristes de retrouver les lieux de l’accident bien plus facilement. Enfin, l’application permettra aux particuliers de prodiguer, par le biais de vidéos pédagogiques, les premiers soins aux victimes d’accidents qu’ils trouveront sur leur chemin.

Salissou Hassane Latifa

Salissou Hassane Latifa
Photo : Kigali Today

L’intérêt du projet de la jeune Salissou Hassane Latifa a été reconnu à l’échelle de son pays et de son continent. Au Niger, elle s’est vue attribuer le Prix du Numérique. Elle a aussi été reçue officiellement par le Président de la République.

Salissou Hassane Latifa

Salissou Hassane Latifa reçue par le Président nigérien Photo : Présidence De La République Du Niger Mahamadou Issoufou

Par ailleurs, elle s’est vue attribuer le titre de Miss Geek Africa au Rwanda. Ce concours annuel récompense les innovations technologiques faites par de jeunes Africaines pour résoudre des problèmes de la vie quotidienne dans leurs sociétés. Cette victoire lui a offert 3 millions de Francs rwandais, soit près de 2 millions de Francs CFA et environ 3047 euros. Avec ces nouvelles ailes, Salissou Hassane Latifa espère porter secours aux victimes d’accidents de la route « bien au-delà des frontières du Niger et du Rwanda ». On ne peut que l’en encourager.