Trilogie Kemi Seba

Un homme remet à sa place une raciste à l’aéroport

Société

Un homme remet à sa place une raciste à l’aéroport

Par Sandro CAPO CHICHI

Le producteur de musique américain Emmit Walker a raconté son expérience avec une femme à l’aéroport refusant de croire qu’il devait voyager en première classe.

Par Sandro CAPO CHICHI / nofi.fr

Plus de soixante ans après le geste héroïque de Rosa Parks le premier décembre 1955 dans un bus de Montgomery dans l’Alabama, un autre Noir Américain a fait l’expérience d’une discrimination dans un autre lieu de ‘transport en commun’. Une discrimination d’une différente sorte, certes, mais une discrimination tout de même.

Emmit Walker, un producteur de musique résidant dans l’état du District of Columbia a raconté sur sa page facebook son expérience du 5 décembre 2017 à l’Aéroport National Ronald Reagan dans le comté d’Arlington en Virginie. Voici la traduction en français de son échange avec une passagère attendant derrière lui dans la file d’embarquement pour un vol en première classe.

Her: excuse me i believe you may be in the wrong place you need to let us thru. This line is for priority boarding Me:…

Publiée par Emmit Eclass Walker sur Mardi 5 décembre 2017

Elle : Excusez moi, mais il me semble que vous êtes au mauvais endroit, vous devez nous laisser passer. Cette file est réservée à l’embarquement prioritaire.

Emmit Walker : ‘prioritaire’ ça veut dire première classe n’est-ce pas?

Elle : Oui…Maintenant excusez moi, mais ils vous appelleront après que nous ayons embarqué.

Emmit Walker : *je lui mets ma carte d’embarquement sous le nez* Calmez vous madame je suis au bon endroit, je suis ici depuis plus longtemps (que vous), vous pourrez embarquer après moi.

Elle : *elle ne veut toujours pas lâcher l’affaire* Il doit être dans l’armée ou un truc comme ça, mais nous avons payé pour nos sièges donc il devrait quand même attendre.

Emmit Walker : Non je pèse trop pour être dans l’armée de qui que ce soit. Je suis juste un renoi avec de l’argent.

Tout le monde dans la queue commence à m’applaudir LOL

Racisme?

Ne connaissant pas la personne incriminée, je ne peux pas véritablement la qualifier de raciste (bien que je l’ai fait dans le titre  par souci de simplification à l’extrême). Elle n’ a peut-être jamais vu de personnes (noires?) habillées de la sorte lors de ses voyages en première classe, ce qui l’aurait conduite à faire une généralisation sur l’apparence des passagers en première classe, dont Emmit Walker ne ferait pas partie.

Là où le bât blesse est que l’intéressée n’a pas été capable de dépasser cette généralisation lorsqu’elle fut informée par Emmit Walker de sa légitimité à embarquer en priorité, remettant celle-ci en question et cherchant à justifier sa première impression qui ne serait pas instinctive mais basée sur une véritable réflexion.

Racisme? Peut-être pas. Bêtise, en tous cas, c’est certain.

Emmit Walker, dont le post facebook a été partagé à plus de 250000 fois le 8 décembre 2017, a posté une nouvelle vidéo où il a déclaré regretter l’impact de son post où des internautes l’ont accusé selon lui à tort d’avoir inventé son récit. Malgré les accusations qu’elle a portées à son endroit, Emmit Walker s’est aussi excusé auprès de la dame incriminée pour avoir attiré l’attention sur elle de manière négative.