SOCIÉTÉ

Une enseignante soutient son élève victimisée en se coiffant comme elle

Ana Barbara Ferreira une enseignante brésilienne a témoigné de manière originale son soutien à l’une de ses élèves victimisée à cause de sa coiffure.

Par Sandro CAPO CHICHI / nofi.fr

En mars 2017, Ana Barbara Ferreira, une enseignante de la ville de São Paulo au Brésil a été particulièrement émue par le témoignage d’une ses élèves. Elle a exprimé sa réaction dans le cadre d’un post Facebook devenu viral depuis. En voici la traduction.

« Hier, mon élève est venue me dire qu’un garçon lui avait dit que ses cheveux étaient moches. Elle était très triste … à ce moment-là, la seule chose que je pouvais lui dire était qu’elle était magnifique et qu’il ne fallait pas qu’elle se soucie de ce qu’il disait. Aujourd’hui, je me suis réveillée et je me suis souvenue de ce qui s’était passé. J’ai alors décidé de faire la même coiffure qu’elle utilise habituellement. Quand elle m’a vu, elle a couru pour me serrer dans ses bras et me dire que j’étais belle. Je lui ai alors dit: « Aujourd’hui, je te ressemble! » »

Ana Barbara Ferreira a accompagné son post d’une photo d’elle et de son élève. A la vue du sourire sur le visage de la petite fille sur le cliché, on peut deviner l’effet réconfortant de l’action de l’enseignante. Les écoles du monde entier gagneraient, semble-t-il,  à avoir dans leurs rangs des enseignants si effectifs dans la lutte contre ce problème sous-estimé qu’est la construction des complexes qui se développent chez les enfants dans les cours d’école.

Ontem minha aluna veio me falar que tinha um menino falando que o cabelo dela era feio. Ela estava bem triste…….

Publié par Ana Bárbara Ferreira sur vendredi 17 mars 2017

Vous aimerez aussi:

L’histoire d’une petite Blanche et de sa poupée noire fait le buzz

Articles : 1046