Trilogie Kemi Seba

Trans-racialisme : d’origine européenne, elle se considère comme Philippine

Société

Trans-racialisme : d’origine européenne, elle se considère comme Philippine

Par Sandro CAPO CHICHI

‘Ja Du’, une Américaine transgenre d’ascendance européenne a déclaré publiquement s’identifier comme ‘trans-raciale’, revendiquant une ‘identité philippine’.

Par Sandro CAPO CHICHI / nofi.fr

Ja Du, une Américaine d’ascendance européenne a déclaré s’identifier ethno-racialement comme une Philippine. Née sous le nom d’Adam Wheeler, Ja Du a déclaré avoir réalisé sa véritable identité ethno-raciale en découvrant durant sa jeunesse la culture philippine, à la télévision ou dans les restaurants. Résidente de la ville de Tampa en Floride, elle y conduit un tuk tuk, les véhicules caractéristiques des transports en commun philippins.  Ja Du a déclaré être consciente de la volonté de certaines personnes dans son cas de bénéficier des avantages réservés au population auxquelles elles s’identifient. Ja Du a créé un groupe Facebook consacré au trans-racialisme, un groupe qui à sa grande surprise s’est vite rempli de personnes partageant son expérience.

Rachel Dolezal se considère comme noire depuis ses 5 ans

L’expérience de Ja Du appuie le plaidoyer de Rachel Dolezal, l’ancienne militante du NAACP qui s’était faite passer pour afro-américaine durant des années, bien qu’étant biologiquement blanche et d’origine européenne. L’un des arguments de Dolezal pour légitimer sa situation avait été de déclarer que la race était biologiquement moins fondée que le genre et que si les transgenres étaient soutenus par nombre de médias comme c’est le cas ces derniers temps, ils devraient en faire autant pour le trans-racialisme.  La comparaison effectuée par Dolezal avait toutefois été violemment rejetée par des militants des droits des Noirs et des droits des LGBT.

Ja Du étant elle-même une femme transgenre (biologiquement un homme), elle est par conséquent l’incarnation de la convergence des deux causes. Pas sûr toutefois que le profil un tantinet caricatural de Ja Du ne convainque les plus sceptiques de la cause du trans-racialisme.

En outre, à mon humble connaissance, ‘Philippin’ est une nationalité englobant plusieurs ethnies (comme les Tagalogs ou les Visayans), plutôt qu’une identité ethno-raciale comme le serait celle de ‘Coréen’.  Certes,  les Philippins,  à l’exclusion d’une minorité d’entre eux comme les ‘Négritos’, sont relativement homogènes d’un point de vue du phénotype. Certes également, la nationalité philippine ne peut généralement s’acquérir que si l’on a un parent philippin ou originaire des Philippines. Toutefois, il est toujours possible, dans des circonstances bien définies, pour un étranger résidant aux Philippines depuis au moins 10 ans, d’être naturalisé et d’obtenir la nationalité philippine. C’est cette voie de la naturalisation connue et empruntée depuis des décennies par des personnes amoureuses de la culture d’un autre pays que devrait emprunter Ja Du pour devenir philippine, plutôt que de déclarer, depuis son salon de Floride, être ‘trans-raciale’ pour se faire remarquer.

Vous aimerez aussi:

La présidente de la NAACP de Spokane se faisait passer pour noire depuis dix ans…