Le Bouquet Africain de Thema

« Hypocrisie africaine », le spectacle miroir sur les relations entre arabes et noirs

Culture

« Hypocrisie africaine », le spectacle miroir sur les relations entre arabes et noirs

Par SK

Oth&Kal forment un duo explosif. Deux jeunes hommes d’origine africaine dont l’un est du Maroc et l’autre du Congo. Une association courante pourtant amis à travers laquelle les deux humoristes explorent la réalité des relations souvent hypocrites entre arabes et noirs. Clichés, malentendus, mais surtout ces petites différences qui nous rassemblent. Un spectacle drôlissime et  sincère sur l' »hypocrisie africaine ». Sur scène jusqu’à la fin de l’année.

Il est vrai que l’Afrique est disparate, rien qu’en Afrique subsaharienne, les langues, coutumes, gastronomies et modes de vies peuvent différer selon les régions, les religions et l’histoire. Au Nord, on retrouve le Maghreb, occupé par ceux qu’on appelle improprement arabes, qui, bien que similaires sous certains rapports, ont leurs propres us et coutumes. Voisins du même continent, ces peuples ne s’entendent pourtant pas forcément, à cause des préjugés, des clichés, des malentendus et de tous les sentiments humains négatifs que les hommes peuvent  entretenir les uns pour les autres. Ironiquement, en France, ces populations africaines se sont retrouvées parquées dans les mêmes espaces au fil de l’’immigration. Forcées de cohabiter, leurs relations n’ont néanmoins pas évoluées. C’est sur cette problématique que le duo comique Oth&Kal a choisit de monter son spectacle « Hypocrisie africaine ». En représentation au théâtre Darius Milhaud depuis le mois de septembre et jusqu’à la fin de l’année, le spectacle fait salle comble, parce qu’évidemment, le thème des relations entre arabes et noirs est un tabou dans lequel les deux parties se retrouvent naturellement.

 

Oth& Kal ont commencé à faire parler d’eux sur les réseaux sociaux, d’abord séparément sur Vine, avant de fusionner pour produire des vidéos écrites et tournées en duo. Un arabe et un noir qui parlent des arabes et des noirs, sans aucun filtre. Qui n‘a pas connu le mépris, la méfiance et même le racisme des familles noires envers les familles arabes, et vice-versa ? Othman imite à la perfection le père et la mère rebeu basique, avec djellaba et gâteaux à l’huile ; Kalvin met en scène le père congolais avec Rumba et chaussures en croco. L’alchimie est parfaite et ça fait du bien de rire de ces choses qui nous heurtent au quotidien ! Car finalement, ce qui ressort de cette immersion dans nos travers, c’est l’amitié des deux humoristes et les similitudes que l’on retrouve de chaque côté du continent. Oui, rire permet d’extérioriser et d’explorer avec recul les sujets sensibles. Bien que cela ne suffise pas à éradiquer des années de rancœur due à une histoire douloureuse entre ces deux populations, « hypocrisie est bon antidote contre la haine ordinaire.

A découvrir tous les vendredis et samedis jusqu’à la fin du mois de décembre.

VOUS AIMEREZ AUSSI:

Black Power Comedy : l’humour Noir par Prince Calixte

 

Rejoignez la communauté Nofi

La communauté Nofi, c'est du contenu exclusif, des jeux-concours, des codes promos Nofistore et plein d'autres surprises !