Malkia - Le réveil du Ka

Une étude révèle le manque de diversité dans le cinéma britannique

Société

Une étude révèle le manque de diversité dans le cinéma britannique

Par Sandro CAPO CHICHI

Une étude du British Film Institute Research a montré la faible présence d’acteurs noirs dan les films britanniques dans la période 2006-2016.

Par Sandro CAPO CHICHI / nofi.fr

De nombreuses stars de cinéma noires britanniques ont récemment émergé à l’échelle mondiale.  Toutefois, il existerait un manque de diversité dans le cinéma britannique. On se fie là à une étude du British Film Institute Research. Selon cette dernière, 59% des films britanniques des dix années précédentes ne comprenaient pas d’acteurs noirs dans leur distribution.

Une autre statistique a montré que 13% des films de cette période avaient un acteur noir dans un rôle principal.

En outre, la directrice de la création du BFI, Heather Stewart a rapporté une autre donnée sur l’étude. Très peu des noms de la distribution de ces films étaient à consonance ‘catholique’. D’après elle, certains résultats de cette étude étaient vraiment ‘choquants’.

Devant ses résultats, on peut penser que des sceptiques objecteront le fait que les Noirs  ne constituent que 3,3% de la population de l’Angleterre et du Pays de Galles. On se fie là aux statistiques de 2011. De ce fait, les statistiques montreraient que l’industrie du cinéma britannique serait même généreuse envers les acteurs issus de la diversité.

Toutefois, le problème va au delà de simples pourcentages. Il touche en effet celui des rôles dans lesquels sont cantonnés les acteurs noirs britanniques.

En 2016, la BBC a produit en sa première série mettant en scène deux acteurs noirs comme personnages principaux : Undercover.

manque de diversité dans le cinéma britannique

Toutefois, on sait aussi que la première chaîne britannique produit un certain nombre de séries à caractère historique.

Dans celles-ci, le besoin d’exactitude historique ressenti par les spectateurs semble important. Il semble difficilement pouvoir être transgressé par des acteurs noirs jouant des rôles de personnages blancs.

Par là, même les acteurs noirs les plus talentueux se verront limités dans leurs rôles. Ils ne pourront semble-t-il pas disposer des mêmes chances que leurs confrères blancs.

Selon l’étude, les deux films ayant compris le plus d’acteurs noirs dans leur distribution sont des co-productions américano-britanniques. Elles traitent de la ségrégation et de l’esclavage contre les Noirs Américains.

Il s’agit de Selma et de 12 Years a Slave. Ce n’est probablement un hasard. L’histoire des Noirs Américains, certes réduite à la lutte contre l’oppression y semble en effet presque autant médiatisée que celle de leurs compatriotes blancs.

C’est probablement également une des raisons pour lesquelles des acteurs comme Naomie Harris et David Oyelowo ont déclaré s’être installés aux Etats-Unis. Pour eux les acteurs noirs au Royaume-Uni ne se voient pas offrir assez d’opportunités.

manque de diversité dans le cinéma britannique

Cette raison ne peut toutefois pas être la seule. L’étude a en effet révélé que des acteurs noirs étaient le moins susceptibles d’apparaître dans des films d’horreur, des drames et des comédies.

Rejoignez la communauté Nofi

La communauté Nofi, c'est du contenu exclusif, des jeux-concours, des codes promos Nofistore et plein d'autres surprises !