Trilogie Kemi Seba

Ces footballeurs qui sont fiers de jouer pour leur pays d’origine

Société

Ces footballeurs qui sont fiers de jouer pour leur pays d’origine

Par Abou Cissé

Les footballeurs Kalidou Koulibaly et Pierre-Emerick Aubameyang ont un point commun. Ils sont tous les deux nés en France mais jouent pour leur pays d’origine, comme plusieurs autres footballeurs d’ailleurs.

L’ignorance de Didier Deschamps sur Koulibaly

La France ne peut pas récupérer tous les talents. Ainsi Kalidou Koulibaly et Pierre-Emerick Aubameyang ont choisi de défendre leurs pays d’origine. Les deux hommes sont nés dans l’hexagone. Le premier vient de Saint-Dié-des-Vosges et le second de Laval. Par rapport à leur forme du moment, ils auraient pu être appelés par Didier Deschamps pour disputer l’Euro 2016 en France. Comme ce fut le cas tout récemment pour le Sénégalais Kalidou Koulibaly. Le défenseur central de Naples a été nommé par le sélectionneur de l’équipe de France lors de l’émission Canal Football Club en février. Il a révélé suivre ses prestations mais le hic c’est que Kalidou Koulibaly est un international sénégalais depuis septembre dernier. Quelques semaines après son passage, Didier Deschamps avait avoué  une erreur de communication à son sujet.

La réponse de Kalidou Koulibaly 

Le joueur de 24 ans est quant à lui revenu sur cet épisode en expliquant pourquoi il a choisi le Sénégal dans l’Equipe. « Je regardais le CFC (canal football club), mais j’étais avec des amis. Je regardais sans vraiment prêter attention. Puis j’ai entendu mon nom. Directement des amis m’ont envoyé un message. Deschamps a dû manquer un épisode. Je ne lui en veux pas non plus. J’ai entendu qu’un membre de l’encadrement de l’équipe de France était venu voir un match entre Naples et Empoli. Je pensais que c’était pour Laurini Vincent qui est aussi français. Après je ne sais pas pour qui il était là. C’est ce que j’ai entendu. J’ai attendu longtemps un appel des Bleus. Je sais qu’en arrivant à Naples ça pouvait le faire. Mais au début de saison, j’ai pris ma décision et je ne regrette pas mon choix. Le Sénégal a une équipe magnifique. »

Koulibaly (Sénégal)

Aubameyang, la nouvelle star du continent

Dans un autre contexte mais avec la même finalité, Pierre-Emerick Aubameyang joue pour le Gabon depuis 2011. Il est devenu meilleur joueur africain en 2015 en devançant Yaya Touré et André Ayew. Ce titre lui a permis d’obtenir un nouveau statut. On le considère depuis cette distinction comme la nouvelle égérie du football sur le contient pour remplacer les anciennes stars Yaya Touré, Didier Drogba, Emmanuel Adebayor ou encore Samuel Eto’o. Dans cette optique, le joueur de 26 ans est revenu sur son choix d’opter pour le Gabon dans l’Equipe Magazine. « J’avais 19 ans. J’y ai réfléchi de longs mois. C’est un choix de famille et bien au-delà. Jouer pour le Gabon me donne plus d’objectifs que si j’avais porté le maillot de la France, un pays que j’aime beaucoup. J’y ai plus de choses à accomplir. Comme remporter la CAN et participer à une Coupe du monde, ce serait des premières. Je me sens porté par une mission, pour mon pays et pour l’Afrique ».

Aubameyang (Gabon)

D’autres héritiers 

Avec des arguments différents, les deux hommes, considérés comme des têtes d’affiches, ont donc décidé de jouer pour le pays de leurs parents avec de nombreux objectifs en tête. Ils ont percé tardivement et font actuellement le bonheur du continent africain au détriment de la France. On peut rajouter dans le lot les Congolais Thievy Bifouma (à voir ci-dessous) et Cédric Bakambu qui sont nés en France et évoluent en sélection, pour le premier, avec le Congo  et le second la RD Congo. Surtout,  ils représentent tous le visage de cette nouvelle génération qui va devoir remplacer les anciens grand noms. A travers leurs performances en sélection nationale et club, ils ont fait la promotion du football africain dans le monde. Au tour de ces successeurs de prendre le relais. D’ailleurs, vous pouvez les voir cette semaine avec leurs sélections respectives disputer les troisième et quatrième journée des éliminatoires de la CAN 2017.

Bifouma (Congo)