Malkia - Le réveil du Ka

RELATION : La nouvelle règle des 90 jours version masculine

Société

RELATION : La nouvelle règle des 90 jours version masculine

Par Steffi Mateta

Comment réagiriez-vous si votre nouvelle conquête vous disait qu’il attendrait 90 jours avant de dépenser de l’argent pour vous ? 

C’est la nouvelle tendance qui tourne sur les réseaux sociaux. Les hommes ont décidé de réagir à la règle des 90 jours que les femmes leur ont imposé.

Pour celles et ceux qui n’auraient pas lu le livre « Pense comme un homme et agis comme une dame », l’auteur de ce livre, Steve Harvey (célèbre coach de vie et spécialiste en amour américain), recommande aux femmes d’attendre 90 jours avant d’avoir des rapports intimes avec leur nouveau partenaire. Ainsi, elles pourront mieux découvrir la personne qu’elle fréquente.

act-like-a-lady-think-like-a-man

 

Si l’homme attend (Fidèlement! Et non pas en allant voir ailleurs!!), c’est le signe que ses intentions envers vous sont bonnes et sérieuses. Depuis le succès de ce livre, les femmes sont de plus en plus nombreuses à revendiquer la règle des 90 jours. D’autres personnalités telles que Iyanla Vanzant, ou encore Oprah Winfrey poussent leurs fans à ne pas s’offrir trop vite, si elles souhaitent vivre une relation sérieuse.

Dernièrement, les hommes ont décidé de répondre à cette règle en lançant eux-aussi, leurs 90 jours. Si, Mesdames voulez imposer 90 jours aux hommes, eux ne dépenseront pas un centime en votre faveur, avant 90 jours également. Pas de resto, de sortie ciné ou de petits cadeaux… avant trois (longs) mois !

Est-ce une blague ou un véritable mouvement qui est en train de voir le jour ? Peu importe pour les présentatrices du talk show « The Real », qui ont décidé d’en parler lors d’une émission. Pour Adrienne Bailon, connue pour avoir été l’ex de Robert Kardashian, il en est hors de question. Selon elle, cela équivaudrait à dire qu’elle coucherait en échange d’un diner gratuit. Les deux règles, selon elle, ne sont pas comparables car aucune somme d’argent ne pourrait valoir une nuit avec elle ! Tamera Mowry et Jeannie Mai ont, elles deux, décidé d’attendre le mariage avant d’avoir des rapports sexuels avec leur mari. L’abstinence, pour elles, n’était pas le fait d’imposer une règle à leur conjoint, mais le fait de vouloir respecter un engagement. Loni Love, quant à elle, comprenait l’envie des hommes d’imposer leur règle, de peur de se retrouver face à des femmes qui ne profiteraient que de leur argent, sans être réellement en couple avec eux.

Et vous ? Qu’en pensez-vous ?

Face à cela, certains jugent bon de rappeler que :

« Avoir des rapports sexuels après le premier soir ne fait pas de vous une p***, comme attendre trois mois ne fera pas forcément de vous une mariée »

Vouloir pratiquer l’abstinence pour tester la valeur des sentiments d’un homme est une mauvaise idée, dans le sens où l’homme peut s’avérer être très patient ! Vous faire croire monts et merveilles pendant trois mois, n’est pas tâche difficile. Une fois la période d’essai terminée, le crapaud refait surface. Et ce n’est pas le livre de Steve Harvey qui vous donnera la notice pour revenir en arrière. L’abstinence doit être un temps où les deux êtres, cherchent à se connaître davantage, se trouver des points communs, voir s’ils ont réellement envie d’être ensemble. Le but est que les sentiments ne soient pas confondus avec l’envie de revivre de mémorables roulades au lit.

Cependant, ce n’est pas un principe de vie à imposer, mais une décision à prendre à deux. 

S’il s’agit d’un règle imposée à l’autre, alors oui Mesdames, ne vous plaignez pas qu’il refuse de vous gâter pendant une période de temps. Mais s’il s’agit d’une réelle conviction, Messieurs, pensez-vous sérieusement qu’un diner à Buffalo King vale que Madame vous cède sa fleur ?

Rejoignez la communauté Nofi

La communauté Nofi, c'est du contenu exclusif, des jeux-concours, des codes promos Nofistore et plein d'autres surprises !