Brown Sugar Night #3

Mali : la nouvelle destination des réfugiés syriens

Politique

Mali : la nouvelle destination des réfugiés syriens

Par Abou Cissé

Depuis plusieurs semaines, des dizaines de familles syriennes fuyant la guerre civile débarquent au Mali pour rejoindre l’Europe à tout prix.

Les Syriens ont trouvé un nouveau refuge en attendant de rallier l’Europe. Depuis plusieurs semaines, des familles entières syriennes arrivent au Mali, où la vie est plus dure, mais où l’obtention de papiers est aussi plus facile. Ce choix semble surprenant car ce pays a été touché récemment par des attentats commis par des terroristes. Ces arrivées massives au Mali des réfugiés syriens depuis des semaines peuvent également s’expliquer par la nouvelle position prise par la chancelière allemande Angela Merkel concernant les migrants.

L’ Allemagne limite son flux de réfugiés

Lors d’un discours au congrès qui s’est tenu le lundi 14 décembre sur la politique d’accueil des réfugiés, la dirigeante allemande a déclaré  une réduction « perceptible » du nombre des migrants rejoignant l’Allemagne mais a refusé de leur fermer la porte au nom d’« impératifs humanitaires ». A la suite de ces changements, la plupart des réfugiés syriens s’installent donc au Mali depuis plusieurs semaines pour rallier l’Europe par un autre chemin. Le chargé de protection au HCR, Guy-Rufin Guernas a été interrogé par France 24 pour expliquer l’itinéraire des migrants.

Le Mali, un passage pour l’Europe 

« La plupart sont venus à travers la Mauritanie, pays avec lequel la Syrie a des accords d’entrée et de séjour non sanctionnés par des visas au préalable, et donc c’est le point d’entrée pour la grande majorité », explique-t-il. Puis il ajoute: « Mais certains sont passés par d’autres pays du Maghreb pour arriver ici. La raison qu’ils donnent, c’est que le Mali a une politique très ouverte en matière d’accueil des réfugiés demandeurs d’asile, d’où la nécessité pour eux de venir s’implanter ici », poursuit-il.

Un refuge instable depuis 2012

Depuis l’attentat de l’hôtel Radisson Blu, la Mali a du revoir ses mesures de sécurité pour éviter de nouveaux attaques. D’ailleurs 25 jours plus tard, l’établissement a rouvert ses portes ce mardi 15 décembre. Mais dans le reste du pays notamment au nord, les incertitudes subsistent toujours concernant la menace djihadiste qui est présente par le biais de différents groupes dans l’immense désert. Trois ans après le déclenchement de l’opération militaire française Serval, qui devait éradiquer l’ennemi dijhadiste, la situation stagne toujours. Dans ces conditions, on peut dire que le Mali est une terre d’accueil à risque pour les Syriens. D‘autant que la situation économique et sociale du pays n’est pas idéale pour les premiers concernés, les maliens, qui vivent pour la plupart dans la précarité.

Rejoignez la communauté Nofi

La communauté Nofi, c'est du contenu exclusif, des jeux-concours, des codes promos Nofistore et plein d'autres surprises !