Le Bouquet Africain de Thema

Gambie : Yahya Jammeh proscrit l’excision

Politique

Gambie : Yahya Jammeh proscrit l’excision

Par Abou Cissé

Le président de la Gambie Yahya Jammeh a décidé d’interdire l’excision dans son pays en novembre dernier. Découvrez pourquoi il a pris cette décision.

Un choix fort du président de la Gambie Yahya Jammeh. Il a déclaré « que la mutilation sexuelle féminine était interdite avec effet immédiat. Le président a fait cette déclaration lors d’un rassemblement à Kanilai », a précisé le ministre de l’Information et de la communication Sherrif Bojang sur sa page Facebook en novembre dernier. 

Les explications de Yahya Jammeh 

Il a ajouté aussi que cette décision vise à « la protection des fillettes » en soulignant que le chef de l’Etat l’avait motivée par l’absence de justification religieuse de cette pratique dans l’islam et comme elle est très répandue dans le pays, l’abolition était la seule solution. Les autorités locales qui ne respecteraient pas cette interdiction subiront des sanctions.

La satisfaction d’une militante 

Elle s’appelle Jaha Dukureh. C’est une militante de l’abolition de cette pratique en Gambie qui est ravi de cette nouvelle : « Je suis vraiment impressionnée que le président ait fait ça. Je ne m’y attendais vraiment pas, a déclaré la jeune femme au journal, se disant « fière de (son) pays« , a-t-elle déclaré au quotidien britannique The Guardian. 

La Gambie, mauvaise élève 

Selon le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef), la Gambie est l’un des dix pays, tous africains, où l’excision – l’ablation du clitoris et parfois des petites lèvres – est le plus pratiquée, touchant environ trois quarts de la population féminine. Les conséquences sont terribles: la mort, le sida, des infections. Pour corriger ce défaut, le président a donc pris une décision radicale pour le bien de pays dont il est à la tête depuis 1994.

 

 

Rejoignez la communauté Nofi

La communauté Nofi, c'est du contenu exclusif, des jeux-concours, des codes promos Nofistore et plein d'autres surprises !