Trilogie Kemi Seba

Omarion refuse de faire un concert dans un nightclub qui a interdit l’entrée à des noires

Société

Omarion refuse de faire un concert dans un nightclub qui a interdit l’entrée à des noires

Par Steffi Mateta

La semaine dernière, nous vous parlions de ce fait divers qui s’est déroulé dans les nuits de Londres. Le club DSTRKT, connu de plusieurs célébrités américaines, refusait l’accès à 4 jeunes filles car soit disant trop grosses et surtout trop noires. 

(À lire aussi : Trop foncées et trop grosses pour rentrer dans un nightclub)

Omarion est la première personnalité à avoir réagi suite à cette affaire. Le chanteur de R&B a décidé de boycotter le club, en refusant de s’y présenter, après avoir entendu les pratiques de la boîte de nuit. Son concert était prévu le vendredi 2 octobre. Mais la star a tweeté :

« Je ne serai pas présent au DSTRKT point final »

Le manager de la boîte de nuit a tenté de présenter des excuses. Dans une déclaration, il a expliqué que Dstrkt n’a jamais mis en place de politique raciale, sexuelle pouvant discriminer certains. Cependant, la boîte tend à « équilibrer » l’environnement si nécessaire. Le club se réserve le droit de refuser l’entrée à toutes personnes s’il est plein, et cela même si elles avaient effectué une réservation au préalable.

Serait-il en train de dire que les filles ont rêvé lorsqu’on leur a dit qu’elles ne pouvaient pas rentrer parce que trop grosses et trop foncées ? Peu importe !

Omarion a refusé de voir son image associée à ce nightclub. Une décision osée qu’on ne peut qu’applaudir, quand d’autres « people » comme Karrueche Tran ne se sont contentées que d’un petit communiqué. L’ex de Chris Brown, en recherche de popularité, n’a pas décidé de boycotter une de ses apparitions dans le club, mais a cru suffisant de dire :

« C’est triste d’entendre que ce genre de chose soit arrivée ».

Karrueche Tran au DSTRKT

Ne dit-on pas que parfois il est préférable de se taire ?!