Histoire de l'Amérique Noire, des Plantations à la Culture rap

L’exploit des handballeuses guadeloupéennes

Société

L’exploit des handballeuses guadeloupéennes

Par Abou Cissé 26 octobre 2015

Pour ne rien manquer de l'actualité,
inscrivez-vous à la newsletter depuis ce lien
Recevez du contenu exclusif, de l'actualité, des codes promos Nofi Store ainsi que notre actualité évenementielle chaque week-end !

Les moins de 20 ans filles de la Guadeloupe ont remporté ce dimanche l’édition 2015 de la compétition intercontinentale. Retour sur ce succès historique.

Une première pour la Guadeloupe 

Gwada douvan ! (Championne !). Les handballeuses guadeloupéennes, de moins de 20 ans, qui ont représenté la zone Amérique pour la compétition intercontinentale en battant la Colombie, se sont adjugées le titre en Bulgarie ce dimanche. Une première pour la région et pour les Antilles. Pour réussir cet exploit, les Gwadagirls ont remporté leur quatre rencontres du 21 au 25 octobre, un sans faute contre la Bulgarie, tenante du titre (22-26) (zone Europe), Nouvelle Zélande (49-11) (zone Océanie), Sénégal (23-37) (zone Afrique) et Ouzbékistan (20-36) (zone Asie). Ce parcours parfait leur permet d’être championnes intercontinentales dans leur catégorie.

Le soutien d’une star de la discipline 

Meilleure joueuse du monde en 2009 et 2e en 2011, l’handballeuse internationale française Allison Pineau a suivi de près les performances de ses collègues en envoyant un message d’encouragement. “Coucou les filles un petit message d’encouragement et une pensée pour vous féliciter d’or et déjà pour votre parcours jusque là…j’ai entendu dire qu’une victoire serait historique pour notre île alors soyez forte et ensemble et puis comme on dit chez nous: tchimbé raid pas moly pliss foss. Ali”

Un avenir prometteur

Avec cette victoire de prestige, les handballeuses guadeloupéennes s’ouvrent des portes pour intégrer des clubs professionnels en Europe mais aussi l’équipe de France plus tard comme Allison Pineau. En tout cas, cette génération restera quoiqu’il arrive dans l’histoire de la Guadeloupe dans ce sport, à elles de bien gérer la suite.