Trilogie Kemi Seba

« Pense comme une reine », le guide du bonheur pour la femme moderne

Culture

« Pense comme une reine », le guide du bonheur pour la femme moderne

Par SK

A l’occasion de la sortie du livre « Pense comme une reine », NOFI a rencontré la jeune auteure Cécile Mams. Jeune femme de la finance dynamique et ambitieuse, celle que l’on surnomme Mlle Mams n’était pas une férue de lecture.

Pourtant, avec sincérité et sans prétention, elle nous offre ce premier ouvrage, un guide pour aider et encourager les jeunes femmes à être en accord parfait avec qui elles sont et ce qu’elles veulent être. Un livre pour toutes les femmes ambitieuses, influentes et actuelles…

Rencontre spirituelle avec une pèlerine.

Comment est née cette idée de livre ?

L’idée d’écrire un livre est venue à la suite de mes lectures et à l’envie de partager mes connaissances et mes propres réflexions. En effet, plus je lisais et j’apprenais, et plus je me disais que cela pourrait être utile à d’autres personnes. Dans un premier temps j’ai d’abord crée une page Facebook s’intitulant « Chez Mlle Mams » offrant aux jeunes femmes une occasion unique de prendre une pause afin de retrouver leurs vraies valeurs, leurs forces et leur beauté intérieure.

Suite à l’engouement de nombreuses femmes pour cette page, j’ai voulu toucher et impacter les femmes via ma plume ! A travers mes écrits, je désire aider les femmes de ma génération en leur transmettant des enseignements pratiques et pertinents.

Je ne tends pas à devenir une icône de la mode, une tendance du moment ou une vedette, mais plutôt de susciter l’envie de prendre une pause pour soi et de se poser les bonnes questions au bon moment pour mieux avancer.

Mams1

Quelles ont été vos sources d’inspiration ?

Je me suis beaucoup inspirée de l’écriture anglophone, qui est très intimiste dans la façon de s’adresser au lecteur. Puis, essentiellement des livres sur la spiritualité, le développement personnel et la cosmologie. Mes lectures ont toutes été bénéfiques et je n’ai pas spécialement d’auteur favori.

Cependant, je lis des livres dont l’auteur témoigne et évoque son parcours, ses revers et ses réussites. Cela me permet de m’imprégner de son histoire et de me dire que je peux moi aussi façonner ma destinée !

 

Quels sujets sont abordés dans ton ouvrage « Pense comme une reine » ?

Tout part de la connaissance de soi et le livre s’articule en 3 chapitres : Connaissance de soi ; Objectifs personnels (aspirations, finance)  et Amour. Je pars du principe qu’il faut qu’il y ait  un équilibre entre toutes ces choses. Après, tout est une question de travail. Une fois qu’on définit ses objectifs, il faut s’assurer qu’il y a une motivation saine derrière pour ne pas que la quête devienne amère. Il faut que ça serve aussi dans un intérêt commun. Personnellement, ma définition de la réussite c’est servir l’autre, utiliser son talent pour aider les autres à grandir, s’élever et s’éveiller. C’est ce que j’expose dans le livre.

cécile2

Crédit photo: Lisa Briand

Quelle  place doit-on laisser à son entourage dans cette quête ?

L’environnement est très important parce que les gens qui ne veulent pas notre bonheur ou qui nous tirent vers le bas, cela existe. Il faut faire le tri et s’entourer de personnes qui nous disent nos défauts mais appuient sur nos qualités, sont sincères et nous accompagnent dans notre projet.  Au cours de tous ces changements, j’ai perdu des amis parce que je n’étais plus la même. Seuls les vrais restent, et ils sont très peu. C’est douloureux mais, par la suite on rencontre tellement de belles personnes que ça compense.

Et aux relations amoureuses ?

Entamer un grand projet lorsque vous êtes en couple n’est pas impossible, c’est même un bienfait ! Je connais des femmes entrepreneuses qui sont mères, femmes et épouses à la fois. Votre homme doit être un allié, votre copilote dans cette belle aventure.

Cependant, si la personne que vous côtoyez ne souhaite pas vous suivre ou ne vous encourage pas, il ne faut pas forcer, et ça ne doit pas vous faire culpabiliser lorsque vous prenez vos distances. On a fait ce qu’on pouvait et il faut accepter à un moment donné que ça ne donnera rien. Non pas que l’homme avec qui on est soit forcément mauvais, c’est juste que vous n’avez pas la même vision concernant l’envie d’entreprendre et d’accomplir des choses.

 

Y a-t-il, selon vous, une recette du bonheur ?

Non. Ma philosophie de vie est que l’on doit toujours tirer le meilleur de nos échecs, parce qu’ils nous font grandir et mûrir. En effet, tous nos obstacles ont un sens. Le fait d’apprécier nos erreurs et nos revers à leur juste valeur en tant que tremplin vers l’avenir indique clairement que nous progressons dans la bonne direction. Ce qui est important c’est le sens que l’on donne à sa vie. Il faut chercher son propre bonheur. Car le bonheur ne se trouve pas chez l’autre mais en soi.

 

Après ce premier livre, quels sont vos projets ?

Dans peu de temps, j’aimerai pouvoir aller dans les collèges et lycées afin de m’adresser directement aux jeunes filles, pour les encourager à terminer leurs études afin qu’elles soient maître de leur avenir.

Deuxièmement, je souhaite organiser des conférences ou des congrès en invitant des personnalités féminines (qui ont impacté les femmes de ce monde de façon positive) afin qu’elles puissent évoquer leurs parcours, leurs réussites mais surtout leurs revers.

mams

Vous pouvez retrouver notre amie Cécile sur les réseaux suivants:

Facebook : Chez Mlle Mams

Site Internet : www.chezmllemams.fr

Instagram : Chez_Mlle_Mams