Trilogie Kemi Seba

Zimbabwe : Le pays restreint la chasse après la mort du lion Cécil

Société

Zimbabwe : Le pays restreint la chasse après la mort du lion Cécil

Par Sébastien Badibanga

L’autorité des parcs nationaux zimbabwéens (ZPWMA) suspend la chasse aux lions, aux léopards et aux éléphants près de la réserve animalière de Hwange.

La mort du lion Cécil a poussé les autorités zimbabwéennes à durcir la loi sur la chasse animale. En effet, le Zimbabwe suspend la chasse aux lions, aux léopards et aux éléphants autour du parc où vivait l’animal star du pays abattu début juillet par un riche chasseur américain.

La chasse à l’arc également interdite

« La mort illégale du lion icône Cécil hors du parc national de Hwange (…) le 1er juillet a fait apparaître la nécessité de durcir davantage la réglementation sur la chasse dans toutes les aires bordant le parc », fait savoir l’autorité des parcs nationaux zimbabwéens (ZPWMA). Et d’ajouter : « La chasse aux lions, aux léopards et aux éléphants dans les aires bordant le parc national de Hwange est suspendue avec effet immédiat. » Poursuivant, la ZPWMA précise que ce genre de chasse ne pourra avoir lieu « qu’avec l’autorisation écrite du directeur général » et « en présence de personnel du parc, les frais incombent au propriétaire de la réserve de chasse », rapporte BFMTV.com. Par ailleurs, la chasse à l’arc a également été restreinte.

Vendredi, le Zimbabwe a réclamé l’extradition de Walter Palmer, le dentiste américain qui a tué le lion Cécil. Le riche chasseur est devenu « l’homme à abattre » aux Etats-Unis.