Malkia - Le réveil du Ka

Afrique du Sud : Oscar Pistorius bientôt en liberté surveillée ?

Société

Afrique du Sud : Oscar Pistorius bientôt en liberté surveillée ?

Par Sébastien Badibanga 11 juin 2015

Pour ne rien manquer de l'actualité,
inscrivez-vous à la newsletter depuis ce lien
Recevez du contenu exclusif, de l'actualité, des codes promos Nofi Store ainsi que notre actualité évenementielle chaque week-end !

Les services pénitentiaires d’Afrique du Sud recommandent que l’athlète paralympique soit remis en liberté surveillée le 21 août.

Oscar Pistorius libéré le 21 août ? Reconnu coupable d’homicide involontaire pour l’assassinat de sa petite amie, le mannequin Reeva Steenkamp, le 14 février 2013 à Prétoria, capitale de l’Afrique du Sud, le sportif a écopé de cinq ans de prison ferme.

Dix mois seulement après son emprisonnement, le champion pourrait bénéficier d’un allègement de peine sous conditions.

“Nous recommandons qu’il soit placé en liberté surveillée le 21 août”, fait savoir Zach Modise, commissaire des services pénitentiaires. Et d’ajouter : “Les textes qui encadrent sa condamnation prévoient qu’il doit purger obligatoirement au moins un sixième de sa peine derrière les barreaux.”

De fait, il “serait confiné à domicile avec une heure seulement de liberté par jour. Si tout se passe bien, le temps quotidien de liberté augmenterait progressivement”, précise-t-il.

Le Parquet fait appel

Explication : Oscar Pistorius n’a pas été inculpé de meurtre mais d’homicide involontaire. D’où la “courte” durée de sa condamnation à de la prison ferme, justifiant aujourd’hui son droit à une libération surveillée.

C’est pourquoi le Parquet fait appel. Il “estime que la loi a été mal interprétée et que Pistorius aurait dû être condamné pour meurtre, passible d’une peine bien plus lourde”, explique le site JeuneAfrique.com.

Selon la Cour suprême sud-africaine, son procès en appel se tiendra en novembre prochain.