IDÉES CADEAUX AFRO FÊTE DES MÈRES 2021

Attentats en France : le traitement des Noirs par les médias

Société

Attentats en  France : le traitement des Noirs par les médias

Par Sandro CAPO CHICHI

Les trois derniers jours qui ont vu 20 morts lors des attentats conjugués de Charlie Hebdo, de Montrouge et de Porte de Vincennes ont malheureusement impliqué des Noirs dans des situations diverses : celle de meurtrier pour Amedy Coulibaly, de victime pour Clarissa Jean-Baptiste et de héros pour Lassana Bathily.

Par Sandro CAPO CHICHI / nofi.fr

Si l’on peut reprocher un certain nombre de choses à la télévision française, celui de nommer régulièrement l’ethnie de criminels pour créer tensions raciales et sociales n’en est pas une. Ce fut le cas ces derniers jours où l’appartenance ethnique de suspects fut ignorée par de nombreux médias avant de montrer leurs noms et photos lorsque cela était devenu indispensable. Alors que l’origine ethnique d’Amedy Coulibaly, assassin de Clarissa Jean-Baptiste et de quatre autres personnes, Philippe Braham, Yohan Cohen , Yoav Attab et François-Michel Saada ne fut très rarement mentionnée, elle ne le fut que clairement par BFMTV que lors de la mention du héros du jour, Lassana Bathily, décrit comme ‘un autre Malien musulman’.

Amedy Coulibaly et son épouse Hayat Boumédienne

Amedy Coulibaly et son épouse Hayat Boumédienne

Ce dernier, qui avait sauvé une quinzaine de clients de la supérette ‘Hyper Cacher’ en les enfermant dans sa chambre froide, les sauvant de la menace de Coulibaly et en s’enfuyant par un passage inconnu pour donner de précieuses informations à la police. Depuis hier, Bathily est devenu une petite célébrité sur le web, recueillant ici et là des témoignages de sympathie et d’admiration. Certains internautes, via le hashtag #UneMedaillePourLassana ont même demandé la légion d’honneur pour le Malien.

Lassana Bathily

Lassana Bathily

Utilisée par certains médias français pour apaiser les tensions entre les communautés, l’action de ce héros ordinaire semble malheureusement avoir été récupérée par d’autres médias comme nos confrères de lemondejuif.com pour qui Bathily serait un ‘Juste’, titre accordé aux Français qui avaient caché des Juifs en France pendant la Seconde Guerre Mondiale pour les protéger des exactions des Nazis. Amedy Coulibaly n’était pas un Nazi et n’a pas tué les mêmes victimes pour les mêmes motifs qu’Hitler l’avait décidé il y a quarante ans. Clarissa Jean-Baptiste en est l’exemple le plus parlant. En recréant malheureusement par les mots, le contexte d’un nouvel Holocauste, nos confrères dépeignent ainsi malheureusement le contexte de cette guerre contre cette offensive du jihadisme comme celui d’une guerre contre les Juifs, alors que les actes islamophobes abondent depuis mercredi dernier-une réalité qui n’a commencé à être évoquée par les médias français que très récemment- laissant malheureusement présager une guerre civile en France.

Actes islamophobes en France au lendemain des attentats de Charlie Hebdo : les médias n'ont commencé à s' intéresser que très récemment.

Actes islamophobes en France au lendemain des attentats de Charlie Hebdo : les médias n’ont commencé à s’ y intéresser que très récemment.