Brown Sugar Night #3

DUR DUR D’ÊTRE UN BÉBÉ

Société

DUR DUR D’ÊTRE UN BÉBÉ

Par Noella

La place de l’enfant dans la société, la place de l’enfant dans la famille, la place dans l’enfant dans une communauté, les droits de l’enfant, relation enfant/parent… De grandes thématiques autour de ces petits bambins hauts comme trois pommes qui remettent en question les valeurs ancestrales de l’éducation. Nous nous sommes intéressés au phénomène de l’enfant star, ce petit tyran qui règne sur son royaume : la maison.

    • Un sac griffé pour ta mère tu concevras;
    • Au premier rang pendant la semaine de la mode de Paris tu t’assoiras;
    • Pour la couverture du magazine Vogue tu poseras;
    • Un(e) fashionista accompli(e) en couche-culotte et en digne héritier(e) de tes parents, tu seras;
    • Des fourrures et des bijoux dont le prix dépassent les 5 chiffres tu porteras;
    • Fier(e) de ta maman (qui pose un peu trop souvent nue) et ton papa (un peu ,beaucoup, mégalo) tu seras;
    • La peine tu ne connaîtra pas;
    • Tel(le) un(e) enfant star sur-médiatisé(e) pour tes couches griffées Louis Vuitton ou ton berceau incrusté de strass Swarovsky, impatient(e) tu seras;
    • Malgré ta tyrannie diabolique, gueule d’ange tu auras;
    • Des caprices à la hauteur de ta notoriété tu feras…

… Tels seraient les 10 commandements d’un enfant star et ultra gâté, des principes à suivre à la lettre par peur de se voir embrigader dans une dispute sans fin.

north-west-avec-un-manteau-de-fourrure_5168297

La fabuleuse vie de mademoiselle North West, fille chérie du rappeur Kanye West et Kim Kardashian, fait vibrer la planète People. Du haut de ses un an passé, le petit bout de chou a plus de photos d’elle dans la presse que tous les bébés de son âge. Mademoiselle West peinturlure un sac Hermès, limite objet de collection d’une valeur que nous tairons, et toute la blogosphère réagit vivement. Faire un joli dessin format raisin n’étant pas assez classieux pour démontrer au monde le pouvoir de papa Kanye – oui la mégalomanie a un nom et même beaucoup d’argent – il fallait immortaliser « l’oeuvre » de bébé sur de la maroquinerie de luxe qu’en temps réel on met un an voir plus pour se le procurer. Comment voulez-vous que cette enfant comprenne la valeur de l’argent et de travail après ça ? Bon il est tôt, ne perdons pas espoir, mais un bambin c’est comme une jeune pousse : si dès ces premiers jours tu ne lui mets pas de tuteur, elle poussera de travers.

north-west-givenchy-show-lace-dress-main

En tout cas, si dans quelques années North devient une autocrate autoritaire, manipulatrice et complètement ingérable ça ne sera pas de sa faute. Un enfant Roi ne se crée pas tout seul. Société, trop grande tolérance des parents, manque d’autorité, l’argent, l’instabilité de la famille… Il existe différentes raisons objectives qui expliquent le phénomène.

Selon le psychologue Gilbert Richer, il existe deux types d’enfant Roi :
– Le premier est anxieux. Ses parents n’ont jamais défini de limites; de ce fait, il n’est pas autonome et ne dispose d’aucune faculté de jugement. Il ne sait pas ce qu’il peut et ne peut pas faire; il n’a pas du tout confiance en lui et est en perpétuelle recherche d’autorisation. Cela le met en danger car il est très facilement manipulable.
– Le second, sûrement beaucoup plus insupportable pour les parents, a un comportement de dominateur. Il exploite à son maximum le laxisme de ses parents et devient ainsi un petit chef à la maison. Il veut toujours « tout, tout de suite » (cf 7eme « ordre » des 10 commandements cités plus haut). C’est lui qui instaure les règles familiales comme le moment d’aller se coucher, de prendre ou pas son déjeuner, de regarder la télévision le soir… Il n’a jamais peur de ce qu’il lui arriverait si jamais il bravait l’autorité de ses parents. Normal, « souffrance » et « contrainte » sont des mots qui ne font pas parti de son vocabulaire. C’est simple l’enfant ne les tolère pas. Vous le brimez ? Il réagira violemment car il ne connait que ce moyen pour exprimer sa « gène » – ou son manque d’encadrement. Didier Pleux, psychologue, explique que cet enfant parait insensible; il est froid et ne semble ressentir ni culpabilité ni anxiété. Cette impassibilité l’aide à manipuler ses parents et autres autorités. Il sera égocentrique, narcissique et pensera que l’autre est un simple objet à son service.
Quoi qu’il en soit, ces deux enfants « types » sont intelligents et savent utiliser leurs facultés intellectuelles et physiques pour manipuler leur entourage. D’ailleurs, c’est de façon décomplexée que l’enfant Roi culpabilise ses parents et les accuse de toutes les difficultés auxquelles il est exposé, à l’école par exemple. Il est prêt à tout pour obtenir ce qu’il veut, dont mensonges, manipulations et violences.

Solution ? Le déloger de son trône en or massif ! On vous l’accorde, c’est beaucoup plus facile à dire qu’à faire, mais il y a des astuces. Ne dit-on pas que la petite bête ne mange pas la grosse ?
« Élever un enfant est un véritable métier hun vous blaguez vous« , direz nos chères mamans africaines. Outre le vécu personnel des parents, l’éclatement des familles et l’individualisme de plus en plus présent au sein de la vie courante, l’environnement social transmet par l’intermédiaire des médias de nouvelles informations qui ne sont pas toujours aisées à mettre en application. La tâche d’éduquer les enfants n’en est rendue que plus difficile – que nous soyons dans une famille où les parents sont des pop stars ou de simples fonctionnaires.

Kirikou_08_07

En effet, le changement de statut de l’enfant le plaçant au centre de la famille – et plus une pièce rapportée sans droit à la parole – participe au développement de ce phénomène. Ce dernier, étant au cœur de la structure familiale, se permet désormais certaines choses inconcevables quelques années voir siècles auparavant. Certains parents se laissent alors déborder par l’attitude de leur enfant préférant choisir la facilité en devenant complice de ce dernier plutôt que de se confronter réellement au problème. Le manque d’autorité des parents et leur éducation laxiste est donc la première origine du phénomène de l’enfant roi, mais elle n’est pas la seule. À cela s’ajoute la société qui l’entoure. Moderne certes, mais le « trop » d’individualisme et le « trop » de consommation ont des effets néfastes sur l’enfant. Il ne connaît pas la solidarité, il se base constamment sur le « moi je » et ne s’interroge pas sur le monde qui l’entoure. Les médias ne semblent pas leur inculquer de bonnes valeurs, bien au contraire. La télévision, qui est devenue depuis quelques années la grande amie de nos chérubins dès leur plus jeune âge, se révèle être en fait un réel ennemi, elle le désensibilise et le rend, dans certains cas, violent. D’où le fait de privilégier plutôt les jeux et les livres que les dessins-animés à outrance, même si ce sont des programmes « spécialisés » pour eux. Le phénomène semble s’accentuer d’année en année. De nombreux psychiatres et psychologues se sont penchés sur cette question d’éducation, sans doute devenue « trop » moderne après la « doltoïsation » (en référence à la psychanalyste Françoise Dolto). Nous vivons une époque où il faudrait dans chaque foyer une « Super Nanny ». Une éducatrice hors paire à l’allure sévère, mais dans le fond adorable, qui viendrait en aide aux parents démunis d’autorité face à des enfants adoptant une attitude intolérable.

Un peu à la Kirikou, laisser un enfant se gérer seul, mener sa petite vie comme il l’entend, choisir ses punitions, déclarer ce qui est bon/mauvais pour lui, c’est s’assurer de le couper du monde « réel ». Dans son monde c’est normal de criser à en faire vibrer les murs pour obtenir quelque chose, c’est normal d’être violent envers sa maman si elle nous refuse quelque chose, c’est normal d’être impatient et de tout avoir tout de suite Dans un précédent article, nous vous avions parlé de la fratrie Smith : Jaden et Willow ou des ados pas comme les autres dont les réponses lors de leur interview pour T Magazine en avaient subjugué plus d’un – nous les premiers.

smith_346020S1

Trouver la juste mesure, tel est le mot d’ordre d’une bonne éducation. Vous n’êtes pas l’ami de votre enfant, ni son ennemi d’ailleurs, vous êtes son parent qui plus est un adulte responsable. L’enfant n’est pas votre égal, c’est un être humain à part entière certes, mais qu’on se la dise, sans cadre et règles il n’ira nul part.

Mais revenons à miss North, point de départ de notre réflexion, qu’en pensez-vous ? Future diva aux 1001 caprices ou espoir du clan sélecte des enfants de stars ?

Source : Anaromel.e-monsite, Guide Santé Minceur

Rejoignez la communauté Nofi

La communauté Nofi, c'est du contenu exclusif, des jeux-concours, des codes promos Nofistore et plein d'autres surprises !