Malkia - Le réveil du Ka

Ces mots français venant de langues parlées par des Noirs

Culture

Ces mots français venant de langues parlées par des Noirs

Par Sandro CAPO CHICHI

Les contacts entre populations laissent généralement des traces dans leurs langues. Le cas des Français exposés, via l’esclavage, la colonisation, l’immigration et la mondialisation à des populations noires ne fait évidemment pas exception.

Par Sandro CAPO CHICHI / nofi.fr

Un certain nombre de mots français récents (on fait abstraction de mots anciens, comme banane et venant peut-être du wolof, igname, venant de langues africaines, ébène, venant de l’égyptien ancien, chimpanzé venant du chiluba, zombie, venant du créole haïtien ou d’emprunts évidents comme rap, reggae ou jazz qui désignent les réalités avec lesquelles ils ont été importés) vient ainsi de langues africaines ou antillaises. En voici un petit échantillon.

 

Le mot go 'jeune fille, femme' vient du bambara go 'petit(e) ami(e) ; fille, beau gosse, belle fille'

Le mot go ‘jeune fille, femme’ vient du bambara go ‘petit(e) ami(e) ; fille, beau gosse, belle fille’

 

ambiancer 'amuser, divertir' vient du nouchi, l'argot ivoirien

Ambiancer ‘amuser, divertir’ vient du nouchi, l’argot ivoirien

 

Bougnoule vient du wolof bu ñuul qui signifie '(quelque chose) qui est noir' ; il est dès lors intéressant de voir que ce terme est aujourd'hui utilisé par des Noirs pour insulter des Maghrébins

Bougnoule vient du wolof bu ñuul qui signifie ‘(quelque chose) qui est noir’ ; il est dès lors intéressant de voir que ce terme est aujourd’hui utilisé par des Noirs pour insulter des Maghrébins

 

Babtou est le verlan de 'toubab' qui viendrait du soninke toubabou qui désigne les Blancs

Babtou ‘blanc’ est le verlan de ‘toubab’ qui viendrait du mandingue (bambara, malinke, dioula) ou du soninke ‘toubabou’ qui y désigne les Blancs

 

être en chien signifie être dans le besoin et vient du créole des Antilles françaises

Être en chien signifie ‘être dans le besoin’ et vient du créole des Antilles françaises

 

avoir un dièse, signifie avoir une opportunité de rencontre avec une femme et vient du nouchi djèze 'affaire, trafic'

Avoir un dièse, signifie ‘avoir une opportunité de rencontre avec une femme’ et vient du nouchi djèze ‘affaire, trafic’

Les emprunts linguistiques retranscrivant une réalité culturelle, il est intéressant , que selon cet échantillon, les mots témoins de l’immigration africaine et antillaise récente en France métropolitaine ne concernent que les relations amoureuses, les difficultés sociales et la fête reflétant ainsi peut-être les problèmes  socio-économiques et affectifs d’une partie des nôtres.

Vous aimerez aussi:

Le créole : à l’origine d’une controverse étymologique

 

Rejoignez la communauté Nofi

La communauté Nofi, c'est du contenu exclusif, des jeux-concours, des codes promos Nofistore et plein d'autres surprises !