Trilogie Kemi Seba

SARRAOUNIA : REINE DE LA TERRE DE NOIRS

Culture

SARRAOUNIA : REINE DE LA TERRE DE NOIRS

Par Noella

Au XIXe siècle, la reine Sarraounia a symbolisé la résistance des peuples de son pays, le Niger, contre l’invasion coloniale. Elle a tenu bon quand tous les souverains et dirigeants de l’époque avaient abandonné la lutte et s’étaient pliés aux velléités des colonisateurs.

Celle que l’on appelle reine Sarraounia Mangou du Niger est au-delà de ça une guerrière à la fibre combative ancrée dans ses gênes. Elle a tenu tête à l’armée française en 1899. Pendant son règne (fin XIXe siècle) et même après, Sarraounia est le symbole de la résistance, du courage et de la notion de liberté des peuples nigériens – comme les Azna ou les Haoussa – contre les envahisseurs dans la région de l’Afrique de l’Ouest. Alors que certains royaumes africains ont facilement collaboré avec l’hexagone et même capitulé sans un semblant de combativité, la tête couronnée a mobilisé ressources humaines, matérielles, militaires et magiques pour tenir face à la force de frappe de la Mission Voulet-Chanoine.

couv_856

Accablée par la puissance supérieure des occidentaux, Sarraounia et ses acolytes se retireront tactiquement de la forteresse de Lougou et s’engageront dans une longue guérilla qui, finalement, forcera les Français à abandonner leur projet d’assujettir le Niger. Sarraounia fait partie de cette longue lignée de femmes militantes et engagés pour la cause des leurs. Son prénom, qui signifie Reine – se réfère à une puissante dynastie de femmes dirigeantes qui ont exercé le pouvoir politique et religieux.