Trilogie Kemi Seba

LOUIS FARRAKHAN

Histoire

LOUIS FARRAKHAN

Par naomi P.

Leader charismatique et controversé, contemporain de Malcolm X, Louis Farrakhan fut aussi pendant près de 30 ans leader de l’influente Nation de l’Islam

Par Capucine Légelle

De son vrai nom, Louis Eugène Walcott voit le jour le 11 mai 1933 dans le Bronx.
Lui et son frère Alvan seront élevés par leur mère antillaise à Roxbury dans le Massachusetts. Elle leur apprendra très tôt les valeurs de travail, responsabilité et développement intellectuel.
Très sensible à la cause de la communauté noire, leur mère veut qu’ils soient engagés « dans la bataille pour la Liberté, la Justice et l’Egalité » (source NOI). Leur enfance sera bercée par la lecture du « Crisis Magazine », publié par la NAACP, National Association for Advancement of Colored People, organisation historique de lutte pour les droits civiques aux USA.
Bientôt connu sous le pseudonyme du “Charmeur”, Louis devient célèbre à Boston pour ses talents de chanteur, danseur de calypso et violoniste.
Sa vie prend un tournant radical en février 1955, lorsqu’il se rend à Chicago pour le spectacle « Calypso Folies » et est invité à un congrès de la Nation of Islam.
La musique aura été son premier amour. Mais trois mois après qu’il ait rejoint l’organisation, le nouveau converti assiste à un sermon de Malcom X s’adressant à la Mosquée de New York et annonçant : « Elijah Muhammad a dit que tous les musulmans doivent choisir entre showbiz et religion ».
La plupart des musiciens et artistes quittent alors le mouvement, mais Louis X, bientôt rebaptisé Louis Farrakhan choisit de dédier sa vie aux enseignements de l’honorable Elijah Muhammad.
La mort de celui-ci en 1975 et l’ascension à la tête du mouvement de son septième fils Wallace D. Muhammad, connu maintenant sous le nom d’Imam Warithuddin Mohammed, impliquent des changements drastiques au sein de la NOI, qui se divise en plusieurs factions et perd peu à peu sa radicalité. Warithuddin Mohammed reste aujourd’hui un chef religieux important et respecté, malgré sa démission du poste de président de la « Muslim American Society » qui n’est plus strictement limité aux afro américains.
Trois ans après cette restructuration, en 1978, Farrakhan et plusieurs membres historiques de l’organisation décident de recréer la Nation of Islam en se basant sur la fidélité aux dogmes d’Elijah Muhammad, résumé en douze points et deux parties : ce que veulent les musulmans et ce en quoi les musulmans croient, théorie établie par Muhammad en 1965 dans « Message to the Blackman in America ».
Posterité
Le succès de Farrakhan est démontré par toutes les mosquées et les groupes d’étudiants créés dans plus de 120 villes aux Etats-Unis, en Europe, aux Antilles et dans des missions en Afrique de l’Ouest et du Sud.
En reconstruisant la Nation of Islam et en renouant avec les enseignements de base d’Elijah Muhammad et son programme, le pasteur Farrakhan a su populariser son organisation, en la rendant utile à la communauté noire des Etats-Unis.
Agé aujourd’hui de 80 ans et malgré la maladie qui le frappe, Farrakhan entend bien rester actif à la tête de la Nation of Islam. Il se compare en cela à Fidel Castro.
Comme ce célèbre collègue, sa personnalité est très controversée dans le monde entier, en regard des paradoxes qu’il véhicule : en effet bien qu’il prêche actuellement l’œcuménisme, il a plusieurs fois dans le passé cédé à de violentes diatribes anti chrétiens, juifs ou homosexuels.
Mais Louis Farrakhan a acquis une puissance certaine dans tous les Etats-Unis grâce au soutien d’une grande partie de la communauté noire, notamment lors de la Million Man March, qui lui a permis de prouver à la Maison Blanche son pouvoir sur les afro-américains.
Il a de plus obtenu l’adhésion du grand public pour ses réussites dans la lutte contre la drogue et les gangs : les membres de la Nation of Islam endiguent ces fléaux de l’intérieur, dans des quartiers où la police et l’Etat ne tentent plus rien dans ce sens.
Pour toute une frange de la population américaine noire et bien au-delà des seuls musulmans, la Nation of Islam représente aujourd’hui un mouvement positif dans ses valeurs de lutte contre la délinquance, sa volonté de culture, d’éducation, et de reconstruction de la famille traditionnelle, ainsi que le développement d’un esprit entrepreneur.
Le dernier combat de Louis Farrakhan : la création d’un Etat noir indépendant des Etats-Unis.
Date : 11 mai 1933 – A ce jour