NATIONS NÈGRES ET CULTURE – CHEIKH ANTA DIOP

Le procès de Rivonia

Culture

Le procès de Rivonia

Par Noella

En Afrique du Sud, il y a maintenant cinquante ans, lors du procès de Rivonia, le 12 juin 1964, Nelson Mandela et six membres de l’Umkhoto we Sizwe, branche armée de l’ANC, échappent à la peine de mort pour haute trahison et sont condamnés à la prison à vie pour sabotage.

Depuis sa création il y a un peu plus d’un siècle, le 8 janvier 1912, l’ANC ou African National Congress (Congrès national africain) a connu bien des événements majeurs. Fondé dans le but de s’opposer aux discriminations raciales du gouvernement blanc (britannique et afrikaner), notamment le port obligatoire du passe – le Pass Law Act, ce parti politique, au départ non violent qui cherchait à défendre les intérêts de la majorité noire contre la minorité blanche, l’ANC prendra progressivement l’ampleur et de l’importance au cours des années d’apartheid.

tumblr_mxcwmovhFJ1qaihw2o1_1280

Au lendemain du massacre de Sharpeville (une manifestation à Sharpeville contre le Pass Law Act, en mars 1960, fut réprimée dans le sang, avec 69 morts et 180 blessés), le congrès sera boycotté et interdit. L’interdiction durera trente ans, et il y a encore peu, l’ANC était listé parmi les organisations terroristes. Les réunions deviendront clandestines. Ce génocide marquera un tournant net dans l’organisation, ce qui forcera certains de ses membres tels que Walter Sisulu à riposter en prenant les armes. L’ANC a sa branche armée : Umkhoto we Sizwe (MK), la Lance de la nation.

Le 12 juin 1964, a lieu, à Pretoria, le procès de Rivonia. Nelson Mandela et une dizaine de ses collaborateurs (dont Walter Sisulu) sont condamnés à l’emprisonnement à perpétuité pour sabotage. Mandela refusera d’être libéré en échange de son renoncement à la lutte armée.
Après vingt-sept longues années de captivité, il sera enfin libéré pour devenir, en 1994, le premier président noir d’Afrique du Sud.

L’ANC sera remis en place et l’apartheid officiellement aboli.

Depuis, l’ANC est au pouvoir et vient encore de remporter les élections (avril dernier), maintenant Jacob Zuma à la tête du pays pour les cinq prochaines années.