Malkia - Le réveil du Ka

LE CHEVEU CRÉPU DU CÔTÉ DES HOMMES

Lifestyle

LE CHEVEU CRÉPU DU CÔTÉ DES HOMMES

Par naomi P.

Si nous, femmes noires, commençons tout juste à nous réconcilier avec notre afro, les hommes afro-antillais ont, bien avant nous, fait de leurs longs cheveux crépus (souvent tressés) leur fierté.

Propos recueillis par AMINY

afro_hair

Ils sont parfois critiqués, parfois assimilés à des délinquants ou à des hommes efféminés…
J’ai voulu connaître le point de vue d’un homme sur sa touffe, et comment il le vivait au quotidien !

Julien, jeune Antillais de 26 ans, étudiant en marketing en alternance, considère ses cheveux afro comme partie intégrante de sa personnalité.

Depuis combien de temps laisses-tu pousser tes cheveux ?
Cela doit faire moins d’un an que je laisse pousser mes cheveux, depuis que je les ai coupés, le 31 août 2012. J’avais les cheveux longs entre mi-2011 et septembre 2012. Je les ai coupés par peur de ce que cela pouvait renvoyer : homme noir avec cheveux longs = racaille/délinquant.

J’ai toujours voulu avoir les cheveux longs. Ce n’est pas une question de mode, de tendance ou d’essayer de se faire remarquer. C’est juste qu’avoir les cheveux longs, ça fait partie de ma personnalité. J’aime avoir des cheveux sur ma tête et en prendre soin. Quand j’étais plus jeune, j’ai souvent vu mes tantes, ma grand-mère coiffer mes cousines pendant les vacances. J’ai voulu essayer de coiffer un jour, et j’ai constaté que j’étais doué de mes dix doigts. Je me suis donc exercé sur la tête de mes cousines, et maintenant je sais coiffer. Je suis capable de m’occuper tout seul de mes cheveux (me coiffer, faire des soins, me tresser, etc.) et de tresser mes petites cousines de 3 et 6 ans.

Tes cheveux n’ont jamais été un handicap pour toi au niveau professionnel ?
Je travaille dans la communication. C’est un secteur où il faut savoir se démarquer, avoir de l’assurance. On m’a embauché pour ma personnalité. Pour moi, Julien signifie avoir des cheveux. Les cheveux afro posent un problème à partir du moment où tu ne les assumes pas et si tu ne sais pas les justifier. Il faut savoir bien se coiffer, pour que ça passe avec ton style. Par exemple, je ne garde pas des nattes collées plus d’une semaine. Au niveau professionnel, je n’ai pas eu jusqu’ici de remarque négative. Au contraire, les gens sont plutôt fascinés par mes cheveux. Les doutes et inquiétudes sont plus venus de la part de mes proches, de mes parents. Ils avaient peur que je ne trouve pas du travail si je me laissais pousser les cheveux. Mais les Occidentaux, généralement, sont fascinés par l’afro. C’est normal, tu vois la touffe de quelqu’un, tu te demandes comment la personne fait pour avoir des cheveux comme ça !

Quels sont tes gestes cheveux quotidiens ?
Cela dépend…
Si je suis en afro ou cheveux attachés : tous les matins, j’applique une crème, je peigne et je mets un serre-tête ou élastique. Le soir, je les démêle et je les attache.
Si j’ai des vanilles, je ne fais rien de particulier. Je mets juste une crème pour les nourrir et j’utilise une lotion pour hydrater le cuir chevelu.
Si j’ai des tresses, je passe deux à trois fois par semaine un produit hydratant entre chaque tresse.

Préfères-tu les femmes aux cheveux naturels ou ça n’a pas d’importance pour toi ?
Personnellement, je préfère les femmes qui portent leurs vrais cheveux. Je ne suis pas forcément contre le défrisage. Je comprends les femmes qui se défrisent parce que s’occuper de longs cheveux afro, c’est parfois galère. Dans ma famille, les femmes ont les cheveux défrisés qui leur arrivent jusqu’aux fesses, et les garder sans défrisage c’était trop compliqué à gérer. Même un cheveu défrisé reste un vrai cheveu pour moi. Donc je ne suis pas trop pour cette guerre cheveux naturels contre cheveux défrisés. Par contre, je ne suis pas fan des faux cheveux comme les tissages et les perruques.
Tout est une question d’entretien. Il faut savoir prendre soin de ses cheveux. Se renseigner sur les produits qu’on utilise, ce n’est pas parce que tel produit va à quelqu’un que, forcément, ça va nous aller à nous aussi. Moi, je me cultive beaucoup pour savoir ce qui m’ira ou pas.

Justement, quels sont les produits que tu utilises ?
Je suis fan de la gamme True Texture de Mizani. Elle me convient parfaitement.

Merci beaucoup pour cet entretien, ce fut très intéressant d’avoir un point de vue d’homme ! 

Rejoignez la communauté Nofi

La communauté Nofi, c'est du contenu exclusif, des jeux-concours, des codes promos Nofistore et plein d'autres surprises !