Or Blanc

TRADE DEADLINE 2023 : WESTBROOK SE MET AU JAZZ, IRVING À DALLAS, DURANT RENAÎT À PHOENIX

Sport

TRADE DEADLINE 2023 : WESTBROOK SE MET AU JAZZ, IRVING À DALLAS, DURANT RENAÎT À PHOENIX

Par Dozilet Kpolo 10 février 2023

Pour ne rien manquer de l'actualité,
inscrivez-vous à la newsletter depuis ce lien
Recevez du contenu exclusif, de l'actualité, des codes promos Nofi Store ainsi que notre actualité évenementielle chaque week-end !

La Trade Deadline, qui vient juste à peine de se terminer, a réservé autant de surprises que la dernière Coupe du Monde.

À chaque fois ou presque c’est le même scénario. Tels des guetteurs en bas du bâtiment qui finiront par être mentionnés par le dernier rappeur à la mode, des fans de NBA guettent frénétiquement la moindre petite information disponible sur les réseaux sociaux en général et Twitter en particulier. Histoire de savoir qui va renforcer leur franchise, la faire passer d’outsider à candidat pour le titre NBA. Et le moins qu’on puisse dire c’est que cette Trade Deadline 2023, ça a été fort, vraiment fort.

Gros plan sur les trois plus gros trade.

KYRIE IRVING FILE À DALLAS

TRADE DEADLINE 2023: WESTBROOK SE MET AU JAZZ, IRVING À DALLAS, DURANT RENAÎT À PHOENIX
Kyrie est paré pour résister à Dallas et son univers impitoyable.©Tous droits réservés

Depuis qu’il a mis les pieds aux Brooklyn Nets, en juillet 2019, Kyrie Irving a malheureusement davantage fait parler de lui en dehors de parquets que sur ceux-ci. Prise de bec le plus souvent avec des supporters des Boston Celtics, son ancienne franchise, refus de se faire vacciner contre le COVID-19, mais aussi partage d’une vidéo à caractère antisémite sur son compte personnel, avec excuses publiques à la clé, l’agile meneur de jeu a connu une relation tumultueuse avec la franchise new-yorkaise.

Il y avait donc de fortes chances que les deux parties se séparent. Encore plus quand certaines sources révèlent que lors des négociations, sa franchise aurait glissé dans son futur nouveau contrat une clause pour le moins farfelu : l’obtention d’un titre NBA. Vu les galères accumulées toutes années, avec notamment le départ de James « The Beard » Harden, l’année dernière à pareille époque, il aurait été plus simple de lui dire : « Gars, on ne veut pas te donner le gros contrat auquel tu as droit ! »

Selon les informations, le futur trentenaire, le 23 mars prochain, voulait 4 ans de contrat et 198, 5 millions de dollars. De quoi acheter des télescopes pour que le sceptique vérifie bien que la Terre est bien ronde.  

La clause ? Il n’en fallait pas plus pour que le champion NBA 2016 demande son transfert. Dès lors, beaucoup se voient, lui y compris selon nos informations, aux côtés du néomeilleur scoreur de tous les temps un certain Lebron James aux Los Angeles Lakers. Sauf que Joe Tsai, patron de la franchise des Nets, refuse de valider les futures retrouvailles avec son ex-coéquipier des Cleveland Cavaliers. Direction : Dallas, qui a joué son va-tout et lâché : Spencer Dindiwiddie, Dorian Finney-Smith, mais aussi un premier tour de draft 2029, deux seconds tours de draft 2027 et 2029.

Là-bas, Kyrie Irving, qui aura disputé 143 matchs un peu plus de 3 saisons avec Brooklyn, va épauler le franchise player, l’autre européen qui avec Nikola Jokić domine la NBA, Luka « Magic » Dončić. Reste à savoir qui aura le ballon dans les mains au moment du money time. À suivre.

Le départ de Kyrie vers Dallas a naturellement précipité celui de son pote et coéquipier : Kevin Durant.

KEVIN DURANT RENAÎT À PHOENIX

TRADE DEADLINE 2023 : WESTBROOK SE MET AU JAZZ, IRVING À DALLAS, DURANT RENAÎT À PHOENIX
Nouvelle règle de trois. ©Tous droits réservés.

Depuis la fin des années 2000 et le début des années 2010, l’ère des Big Three, trois grosses stars alignées dans la même team, est à la mode. Et Kevin Durant est probablement celui qui en a le plus profité avec ces deux titres glanés chez les Golden State Warriors (2017, 2018).

Cette fois-ci, une nouvelle occasion s’offre à lui, non pas de faire taire ceux qui refuseront à juste titre de le mentionner comme à la table « des joueurs ayant gagné seul leurs titres », mais de constituer un nouveau Big Three. Avec le vieillissant mais toujours roublard Chris Paul et la gâchette Devin Booker. Là aussi, Phoenix a joué son va-tout en envoyant notamment Mikal Bridges, Jae Crowder et Cam Johnson aux Nets.

Nul doute qu’une fois qu’il sera disponible pour fouler les parquets, Kevin, qui avait déjà demandé un trade auparavant, aura à cœur de sortir Durant pour décrocher sa 3ème bague, renaître de ses cendres.

Si le trade de Durant a surpris, celui de Westbrook, lui, était attendu depuis des semaines, des mois.

WESTBROOK QUITTE ENFIN LES LAKERS POUR SE METTRE AU JAZZ

TRADE DEADLINE 2023 : WESTBROOK SE MET AU JAZZ, IRVING À DALLAS, DURANT RENAÎT À PHOENIX
Ça Jazz pour Wesbtrook.©Tous droits réservés

Tu aurais pu croire que le Big Three des Nets était le plus grand flop de ces dernières années si du côté de Los Angeles, d’autres ne les avaient pas dépassés. Jamais, l’association entre Anthony « toujours blessé » Davis, Lebron James et Russell Westbrook n’a fonctionné. Pis encore, régulièrement pris en grippe, mal utilisé, le MVP 2017 semblait avoir perdu son basket, ses fondamentaux, cette puissance qui lui permettait d’écarter littéralement les défenses adverses avant de dunker sur son adversaire planté devant lui. Oui, Westbrook était loin de faire de Russell.

Relégué en sortie de banc, 6ème homme, le californien n’aura jamais été à son avantage. C’est un soulagement de le voir quitter la franchise Gold & Purple. Certes, les Utah Jazz, c’est moins sexy mais au moins là-bas, le recordman des triple doubles (198) sera dans un environnement moins anxiogène, au milieu des jeunes pousses qu’il pourra encadrer.

L’histoire retiendra que pour son dernier match en tant que Lakers, il aura sorti les statistiques suivantes : 27 points, 8 passes, 4 rebonds avec 4/7 à trois points. Pas mal comme sortie. Et puis, si ça chauffe, il pourra toujours se mettre au jazz.

Voilà, c’est tout pour cette trade deadline. Rendez-vous dans quelques mois pour des joueurs (Draymond Green, Zach Levine, etc.) qui pourraient faire encore parler.

https://www.youtube.com/watch?v=Vj94Fh_9rb8

Rejoignez la communauté Nofi

La communauté Nofi, c'est du contenu exclusif, des jeux-concours, des codes promos Nofistore et plein d'autres surprises !