La NHA fête ses 10 ans

Joseph Laroche et le Titanic

Histoire

Joseph Laroche et le Titanic

Par Makandal Speaks 15 avril 2022

Pour ne rien manquer de l'actualité,
inscrivez-vous à la newsletter depuis ce lien
Recevez du contenu exclusif, de l'actualité, des codes promos Nofi Store ainsi que notre actualité évenementielle chaque week-end !

À ce jour, Joseph Laroche est la seule personne noire connue à avoir péri dans la catastrophe.

Joseph Phillipe Lemercier Laroche, le seul passager d’ascendance africaine connu mort sur le Titanic, est né le 26 mai 1889 à Cap Haïtien, en Haïti. Il était le fils d’un capitaine blanc de l’armée française et d’une femme haïtienne qui était une descendante de Jean-Jacques Dessalines, le premier dirigeant d’Haïti indépendant. L’oncle de Laroche, Cincinnatus Leconte, a été président d’Haïti de 1911 à 1912.

Joseph Laroche
Jean-Jacques Dessalines Michel Cincinnatus Leconte

Joseph Laroche a grandi au sein de la classe supérieure privilégiée d’Haïti et a reçu son éducation précoce de précepteurs privés. Parlant couramment le français et l’anglais, il décide de faire carrière dans l’ingénierie et, à l’âge de 15 ans, il se rend à Beauvais, en France, avec son professeur, Monseigneur Kersuzan, l’évêque d’Haïti, pour suivre une formation. Il a suivi des cours à Beauvais et à Lille, en France, et a obtenu son certificat d’ingénieur en 1907.

En 1908, Laroche épouse Juliette Marie Louise Lafargue, la fille d’un négociant en vins parisien veuf. Ils ont eu deux filles, Simonne, née le 19 février 1909, et Marie Louise, le 2 juillet 1910. Bien que Laroche ait travaillé brièvement sur la ligne de métro de Paris, il a eu beaucoup de mal à trouver et à conserver un emploi en France en raison de la discrimination raciale. En conséquence, la nouvelle famille est contrainte de résider chez le père de Juliette. Leur plus jeune enfant, Marie Louise, a des problèmes de santé qui mettent à mal les finances de la famille et, en 1912, ils attendent un troisième enfant. Cette situation a conduit Laroche à décider de retourner en Haïti, où il pensait que les relations politiques de sa famille lui garantiraient un revenu intéressant pour son travail.

La mère de Laroche a envoyé à la famille des billets pour retourner en Haïti à bord du la France. Cependant, la politique du paquebot interdisant aux enfants de manger avec leurs parents dans la salle à manger a conduit Laroche à échanger leurs billets de première classe pour le la France contre des billets de seconde classe sur le R.M.S. Titanic.

Le 10 avril 1912, Laroche et sa famille montent à bord du Titanic depuis le port de Grande Rade, près du Fort de l’Ouest. Les Laroche profitent des commodités opulentes du navire et mangent dans la même salle à manger que les passagers de première classe. Cependant, ils ont été soumis à des regards et à des insultes de la part des autres passagers et de l’équipage qui désapprouvaient leur mariage interracial. Après le naufrage du Titanic, la White Star Line a présenté des excuses publiques pour le racisme dont ont fait preuve les membres de l’équipage envers les passagers non blancs, dont Laroche.

Joseph Laroche
Le naufrage du Titanic, gravure de Willy Stöwer.

Alors que le navire coulait au petit matin du 15 avril, Laroche a rempli les poches de son manteau d’argent et de bijoux et a emmené sa femme et ses enfants sur le pont des bateaux. Il a enroulé le manteau autour de sa femme, et ses derniers mots pour elle étaient :

“Tiens, prends ça, tu vas en avoir besoin. Je vais chercher un autre bateau. Que Dieu soit avec toi. Je te verrai à New York.”

Joseph Laroche est mort dans le naufrage du Titanic. Son corps n’a jamais été retrouvé. Sa femme Juliette retourne à Paris avec ses filles et donne naissance à leur fils, Joseph Lemercier Laroche, le 17 décembre 1912.

Notes et références :

Cet article est la traduction de “JOSEPH PHILLIPE LEMERCIER LAROCHE (1889-1912)” de W. MAE KENT publié le 16 septembre 2009 sur www.blackpast.org