La NHA fête ses 10 ans

Dakar condamne l’ambassadeur ukrainien après son appel aux “bénévoles” Africains pour la guerre

Nofi News

Dakar condamne l’ambassadeur ukrainien après son appel aux “bénévoles” Africains pour la guerre

Par Watowédé HOUNGNIBO 5 mars 2022

Pour ne rien manquer de l'actualité,
inscrivez-vous à la newsletter depuis ce lien
Recevez du contenu exclusif, de l'actualité, des codes promos Nofi Store ainsi que notre actualité évenementielle chaque week-end !

Récemment, Vladimir Poutine traitait les actuels dirigeants ukrainiens de “néonazis toxicomanes”. Tout semble lui donner raison. En effet, à Dakar, l’ambassadeur ukrainien a eu la fâcheuse idée de publier un communiqué visant l’enrôlement des sénégalais – ivoiriens, guinéens, etc – pour aller servir de chair à canon dans un conflit opposant l’Ukraine à la Russie.

Un acte illégal de l’ambassadeur ukrainien à Dakar

Dakar condamne l'ambassadeur ukrainien après son appel aux "bénévoles" Africains pour la guerre

À travers un communiqué de presse, le ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur dit avoir appris, ce jeudi, “avec étonnement”, la publication, sur la page Facebook de l’ambassade de la République d’Ukraine à Dakar, d’un appel aux citoyens étrangers à venir à l’aide à l’Ukraine avec à l’appui un formulaire d’inscription. C’est ainsi que les services de Me Aissata Tall Sall ont immédiatement convoqué Yurii Pyvovarov, Ambassadeur d’Ukraine au Sénégal, au ministère, aux fins de vérification et d’authentification de cette extrême publication. Il a effectivement confirmé l’existence de l’appel et “l’inscription de 36 candidats volontaires”.

En effet, les agissements de ce monsieur constituent un mépris pour l’humanité des Africains. Ils rappellent aux Africains l’histoire douloureuse de ce qu’on a appelé ‹‹ les tirailleurs sénégalais ›› ayant lutté pour la libération de la France du nazisme hitlérien. On ne saurait rester à l’étape de ‹‹ rappel à l’ordre ›› face à un acte offensant la dignité humaine des Africains surtout en Afrique. Il faudrait comme le dirait chasser cet individu.

Chasser ces “néonazis toxicomanes” ukrainiens, une nécessité prioritaire !

Dakar condamne l'ambassadeur ukrainien après son appel aux "bénévoles" Africains pour la guerre

Ce faisant, l’Ukraine à travers son ambassadeur veut impliquer les Africains dans une guerre dans laquelle les autorités ukrainiennes au pouvoir sont des marionnettes de l’OTAN pour menacer la sécurité de la Russie. Et pourtant le Sénégal s’est stratégiquement abstenu, mercredi 02 mars, lors du vote à l’Assemblée générale de l’ONU, d’une résolution pour “exiger le retrait des forces russes d’Ukraine”, comme l’ont rapporté justement les médias.

 « Au regard de la gravité de tels faits », selon un communiqué publié par le site Seneweb, le ministère condamne « fermement » cette pratique, et précise « que le recrutement de volontaires, mercenaires, et combattants étrangers sur le territoire sénégalais est illégal et passible de peines prévues par la loi ». Une loi, au demeurant, qu’on devrait systématiquement appliquer à monsieur l’ambassadeur pour lui rappeler le respect des lois du pays d’accueil.

D’ailleurs, la convention de Vienne sur les relations diplomatiques précise l’obligation de respect des lois et règlements de l’État d’accueil.

Son article 9 dispose que ‹‹ L’État accréditaire peut, à tout moment et sans avoir à motiver sa décision, informer l’État accréditant que le chef ou tout autre membre du personnel diplomatique de la mission est persona non grata ou que tout autre membre du personnel de la mission n’est pas acceptable.

L’État accréditant rappellera alors la personne en cause ou mettra fin à ses fonctions auprès de la mission, selon le cas. Une personne peut être déclarée non grata ou non acceptable avant d’arriver sur le territoire de l’État accréditaire ››.

Ignorait-il ces lois ? Absolument pas ! Ce qui l’a animé à commettre un tel extrême forfait, c’est la prétention de toujours considérer les Africains comme des ‹‹ sous-hommes ›› ne méritant aucune considération et humanité. Telle demeure la puissance et l’arrogance puantes de l’imaginaire suprématie blanche.

En conformité avec les lois sénégalaises et la Convention de Vienne, faudrait-il appliquer ‹‹la loi›› à ce supposé diplomate ukrainien. Ceci découragerait tout autre étranger en Afrique qui tenterait à nouveau de tels actes belliqueux bafouant le respect au peuple de la terre nourricière.