SOCIÉTÉ

Emprisonné à tort, il touche 1,5 millions $ de compensation

Lamonte McIntyre avait été incarcéré durant 23 ans pour un double meurtre qu’il n’a pas commis. Suite à sa libération et son innocentement en 2017, il a finalement reçu une compensation d’1,5 millions de dollars de la part de l’Etat du Kansas.

Par Sandro CAPO CHICHI / nofi.media

Emprisonné à tort par erreur mais pas de compensation?

Sur Nofi, nous vous avions déjà parlé de Lamonte McIntyre. En 1994, alors qu’il était âgé de 17 ans, il était condamné à la prison à perpétuité. On l’accusait du meurtre de Doniel Quinn et de Donald Ewing. McIntyre avait toujours nié être l’auteur de ces crimes. On donna finalement raison à sa version des faits et il sortit de prison en 2017. Toutefois, comme nous l’expliquions dans un précédent article, le Kansas, où eut lieu le double meurtre, faisait partie des états américains n’offrant pas de compensation financière aux victimes d’emprisonnements abusifs.

Une loi qui change la donne

En 2018, la législation du Kansas a pris une tournure favorable aux réclamations de Lamonte McIntyre. Cette tournure est une nouvelle loi autorisant le versement d’une compensation financière aux victimes d’erreurs judiciaires. En fait, McIntyre ne fut pas seulement un bénéficiaire de cette loi. Il a bien plutôt contribué à la faire passer. En 2018, il a lui-même témoigné en soutien de cette loi devant un comité de sénateurs du Kansas. Il ne fait aucun doute sur le fait que son histoire tragique a contribué à les convaincre.

Une compensation de 23 millions de dollars

Le 24 février 2020, McIntyre s’est vu dédommager d’1.5 millions de dollars dans le cadre d’un règlement à l’amiable par l’état du Kansas. L’homme, qui travaille désormais comme coiffeur, a co-créé une association, Miracle of Innocence (le miracle de l’innocence), qui aide les victimes d’erreurs judiciaires à obtenir justice et à se réinsérer. L’existence de 15 états américains qui début 2020 ne fournissent pas de compensation aux victimes d’erreurs judiciaires qui n’ont pas eu la chance de vivre dans le bon état montrent que cette initiative est indispensable.

VOUS AIMEREZ AUSSI: 

Rubin ‘Hurricane’ Carter, une tempête s’évanouit, le combat perdure

 

Articles : 1092