CULTURE

MUSIQUE : 8 tubes inoubliables de DJ Arafat

Parce que ces chinois qui ont profané la tombe de DJ Arafat ne sauraient complètement te faire oublier le faiseur de mots mais surtout de tubes qu’il était, voici huit chansons inoubliables dont il est l’auteur.

Par Georges Dominique.

HOMMAGE À JONATHAN

Date de sortie : 2003

Album : Femmes

C’est cette chanson, dans laquelle il rend hommage à son ami décédé Jonathan, qui l’a lancée ! Arafat a su te faire danser en racontant comment on a pleuré pour Jonathan. Vraiment ça faisait pitié oh. Ironie du sort, aujourd’hui c’est lui que tu pleures…

KPANGOR

Date de sortie : 2009

Album : Don de Dieu (Le Roi du Kpangor)

Surnommé la danse de la grand-mère ou du gorille, le Kpangor c’est surtout le fruit de la collaboration entre les deux meilleurs ennemis Arafat et Debordo Leekunfa, avec en arrière-plan l’arrangeur au doigt recherché Bebi Philip. Grâce à ce tube, Arafat s’installe encore un peu plus dans l’esprit des mélomanes.

ABIDJAN-PARIS

Date : 2009

Album : Don de Dieu (Le Roi du Kpangor)

« Dames et messsieurs, je suis le 3500 volts d’Abidjan ! On ne me vole jamais dans le monde mondial » vocifère Arafat.

L’histoire raconte que c’est à DJ Lewis qu’il se serait adressé, coupable selon lui d’avoir volé le concept du Kpangor. Vol ou pas, ce son reste une valeur sûre pour tout mélomane à la recherche d’un son qui donne des ailes. Red Bull ? Non, merci !

DJESSIMIDJEKA

Date : 2010

Album : Gladiator

Sans aucun doute l’un des meilleurs sons, si ce n’est le meilleur, d’Arafat ! De La Sunday, mini-festival dominical, au stade Félix Houphouët-Boigny, en passant par les boîtes de nuit, il suffit de voir comment certains reprennent  a capella les paroles si émouvantes. Frissons hier, frissons aujourd’hui, frissons demain.

AREGUEDER

Date : 2012

Album : Commandant Zabra

Devenu Commandant Koné Zabra, désormais son propre arrangeur, Arafat fait du Arafat en sortant un son et un pas de danse (bras tendus vers l’avant, parallèle l’un à l’autre) ; sa signature ! Le changement de rythme qui s’opère au milieu de la chanson constitue l’un des meilleurs, beaucoup plus intéressant que le trente-six millième changement de tenue de Madame.

KPANKAKA

Date : 2012

Album : Kpankaka

Prolifique comme jamais, Arafat, devenu El Monumento Barracuda, sort la même année un autre tube/pas de danse parfait pour ceux qui ont du mal à faire les roukasskass : Kpankaka. L’enchaînement blocage sur le côté puis coup sur une table virtuelle reste l’un des must en la matière.

KETEBO

Date : 2013

Album : Kpankaka

« C’est Yoro qui a fait le son » prévient d’emblée Arafat, toujours prêt à s’auto-congratuler. Difficile de lui en vouloir tant le son est dansant, intéressant, prenant. Qu’importe aussi s’il répète « L’enfant il n’est plus possible » pour bien amplifier le fait qu’il soit désormais capable d’arranger lui-même ses sons.

DOSABADO

Date : 2018

Album : Renaissance

Passé maintenant à l’afro-décalé, celui « qui va encore déranger tout le monde » sort Dosabado pour lequel un coup d’épaule suffit en guise de pas de danse. Reste à le faire en style et en cadence comme le Beerus Sama, encore un autre de ses surnoms.

Articles : 435