SOCIÉTÉ

Un Noir chassé d’un avion « pour qu’un chien puisse voyager en 1ère classe »

Dana Holcomb, un Noir Américain allergique aux chiens a porté plainte contre la compagnie aérienne American Airlines. Placé dans un avion à côté d’un chien, il aurait été contraint par le personnel à quitter sa place pour le fond de l’avion, puis à en être chassé.

Par Sandro CAPO CHICHI / nofi.media

L’incident a eu lieu en avril 2019. Dana Holcomb, alors âgé de 53 ans, se rend de Las Vegas à Austin avec une escale par Phoenix. Passager en première classe d’un vol de la compagnie American Airlines, il est placé à côté d’une femme voyageant avec son chien  d’assistance. Allergique aux chiens, il souffre rapidement de la présence de celui de sa voisine. Celle-ci se rend compte de la situation. Elle lui propose d’échanger sa place avec un autre passager avant le décollage. Le capitaine et d’autres membres de l’équipage ignorent cette proposition et déplacent Holcomb au fond de l’avion. Ils appellent ensuite la sécurité et demandent au passager de quitter l’avion. Un témoin de la scène a affirmé avoir entendu le capitaine dire qu’Holcomb était probablement ‘dangereux’.

Dana Holcomb affirme qu’il n’ a reçu aucune compensation de la part de la compagnie aérienne. Il a au contraire du dépenser 1700 dollars pour s’offrir un billet le lendemain pour finalement atteindre sa destination. Il a annoncé mardi 27 août 2019, via son avocat, son intention d’attaquer en justice American Airlines pour discrimination. Maître Reginald McKamie, Sr. a publiquement inclus cet incident dans une série d »humiliations’ perpétrées dans le passé par la compagnie aérienne envers les Noirs Américains.

Par le biais de leur porte-parole, American Airlines a nié les accusations portées à leur encontre. La compagnie a justifié le déplacement d’Holcomb vers le fond de l’avion, puis son expulsion, puisqu’il ne voulait pas y rester. Elle a expliqué que dans ce cas de figure, le voyageur se voyait offrir un billet pour le prochain vol vers sa destination, ce qui comme on l’a vu a été démenti par Holcomb.

VOUS AIMEREZ AUSSI:

Arrêté par la police, il se plaint d’être « traité comme un Noir »

Articles : 977