NOFI TRAVEL

Nofi TRAVEL #6 [CUBA] étape 3: El ultimo Varadero

Nofi TRAVEL est un nouveau projet qui vise à faire découvrir le monde à travers les yeux et le ressenti d’un couple Noir: Anto et Gary. Chaque semaine, Nofi partagera leurs voyages, leurs bons plans et des conseils de destinations pour vous sentir prêt à faire le pas! Pour le Nofi Travel #6, ils nous mènent vers l’ultime étape de leur voyage cubain: Varadero!!

Moi c’est Anto, et ma moitié c’est Gary un passionné de la photo, du basket et du voyage. Nous nous dirigeons tous les deux vers nos 25 ans cette année . Au début de nos études nous rêvions des voyages que nous pourrions faire dès que nous en aurions les moyens. Alors dès qu’on a commencé à gagner un peu d’argent grâce à nos jobs étudiants, nous avons fait notre premier voyage à l’étranger ensemble.

El ultimo Varadero

De La Havane à Vinales et de Trinidad à Varadero, nous nous sommes lancés à la découverte de la partie Ouest de la plus grande île des Antilles : Cuba. Dernière étape de notre road-trip cubain :  VARADERO.

Pour nous rendre à Varadero, nous sommes partis en voiture avec un couple d’amis suisses que nous avions rencontré à La Havane. Nous avions le même itinéraire et avons passé la majeure partie de notre séjour ensemble. De La Havane jusqu’à Varadero, nous avons rencontré un autre couple suisse à Trinidad qui terminait leur séjour à Varadero également. Sur la route, il commençait à pleuvoir quand nous nous rapprochions de la région de Matanzas. On espérait qu’à Varadero il fasse plus beau… Malheureusement, après 4h30 de route, en arrivant à l’hôtel, il pleuvait toujours autant. On était un peu déçus, se demandant comment profiter de nos 3 jours à Varadero avec ce temps.

Notre hôtel « all inclusive »

Nous avons séjourné au Melia Las Antillas, un hôtel 4* all inclusive (comme tous les hôtels de Varadero). L’hôtel était exclusivement réservé aux plus de 16 ans (adulte only).  C’était la première fois qu’on essayait un hôtel all inclusive. Généralement, on s’installe dans des hôtels intimistes, mais à Varadero il n’y a que ça. Au final, l’hôtel était très bien, grand, avec de bons équipements (piscine, jacuzzi) et la plage à côté. Nous avions une chambre spacieuse avec vue sur la mer, on aurait dit une suite. Il y avait également un coin salon avec deux canapés et une TV écran plat, un lit king size dans le coin chambre et une salle de bain bien entretenue avec double vasque. Le personnel était disponible et à l’écoute, les différents restaurants que nous avons testés étaient très bons.

Crédit : Dimi & Gee ©

On veut du soleil!

Le deuxième jour, la pluie a cessé de tomber en début d’après-midi mais pas de gros soleil en vue. Nous avions initialement prévu d’aller à la Cueva de Saturno, mais étant donné que le temps n’était pas au rendez-vous on s’est rendu à La Casa del Ron. Les prix du rhum sont plus cher qu’à La Havane et il y a moins de choix… Mais bon ça fait passer le temps. Honnêtement, à Varadero il n’y a pas grand chose à faire à part flâner sur la plage, donc quand le beau temps est contre vous, tout se complique.

Par contre le soir, le centre-ville est assez animé, notamment à la Calle 62, où vous retrouverez une bonne ambiance. On a passé une excellente soirée là-bas. Ne soyez pas surpris, vous allez constater beaucoup de prostitution. En tout cas nous on l’a vue.  Le troisième et dernier jour, nous avons heureusement eu le droit à un énooooorme soleil et un ciel bleu! Nous avons pu profiter de la piscine mais surtout de la plage et découvrir à quel point elle était magnifique. On comprend maintenant pourquoi elle fait partie des plus belles plages du monde. L’eau est agréable, et on a pied jusqu’à très loin.

Crédit : Dimi & Gee ©

Crédit : Dimi & Gee ©

En résumé, Varadero est une belle destination certes, mais elle ne reflète pas du tout Cuba. D’ailleurs à part le soir ou nous sommes sortis, nous n’avons pas vu beaucoup de Cubains. Ils sont tous à Matanzas et viennent à Varadero pour clubber. Pour nous, Varadero manque d’authenticité. Nous ne regrettons pas d’être venu car le cadre reste tout de même idyllique, rien que pour la plage ça vaut le coup mais je n’aurais pas pu faire plus de 3 jours.

Crédit : Dimi & Gee ©

Cuba, notre plus beau voyage jusqu’ici!

Voilà, c’est la fin de notre périple à Cuba. Nous espérons sincèrement pouvoir retourner à Cuba pour découvrir la partie Est de l’île. C’était jusqu’ici le plus beau voyage que l’on a pu faire!

L’île a son histoire, sa musique entraînante, ses maisons colorées à l’architecture qui reflète son passé de colonie espagnole, ses montagnes couvertes de verdures, son peuple si chaleureux et ses magnifiques plages. Il y a également ses vieilles voitures américaines qui sont un lointain souvenir d’une relation avec son meilleur ennemi les États-Unis.

A Cuba, il est compliqué de trouver des hôtels avec de bons équipements, surtout à La Havane. C’est pourquoi on conseille généralement d’aller en Casa Particular. Tout d’abord vous paierez beaucoup moins cher pour un meilleur confort, mais c’est aussi le meilleur moyen de découvrir la culture cubaine. Les Cubains sont très accueillants, ils vous mettront directement à l’aise. Généralement, on a une chambre avec une salle de bain privative et un frigo. À la Havane, nous avions eu une Casa Particular que pour nous. À Vinales et Trinidad, nous vivions chez l’habitant mais avions tout de même notre intimité.

Notre ressenti en tant que globetrotters NOFI

On avait tendance à nous prendre pour des locaux, moi un peu moins étant donné que j’ai les cheveux naturels et que là-bas les filles ont toutes les cheveux défrisés. Il y a une forte communauté noire, on ne s’attendait pas à en voir autant. Malgré la mixité avec les latinos la culture noire reste quand même assez présente. On sent clairement leur empreinte afro-caribéenne en observant la population, en mangeant leur plat, en découvrant la religion santeria ou en admirant leur tenue traditionnelle. Cependant, nous avons compris qu’ici les Cubains noirs étaient moins bien traités que les Cubains blancs, ils ont malheureusement moins d’opportunités.

C’est un pays très safe et les gens sont très gentils même s’ils essayent de gratter un peu, si vous comprenez le système et que vous dites non on vous laissera tranquille.

INFOS PRATIQUES

VISA : 50€

Billets d’avion : 500€ (Air Caraïbes)

Dépenses sur place :

  • Logement : 253€
  • Cuba Habana-Rooms : 160€ soit 80€/personne
  • Casa Villa Paraíso : 35€ soit 17,50€/personne
  • Casa El Arcangel : 53€ soit 26,50€/personne
  • Hôtel Melia Las Antillas **** : 258€ soit 129€/personne all inclusive.
  • Repas : 200€ Soit environ 20€/jour (petit déjeuner compris et en faisant un restaurant le soir)

Transport : 125€

  • Taxi Aéroport – Casa Particular A/R : 48,50€ (55CUC)
  • Bus local pour aller à Playa Santa Maria (Playas del Este) A/R: 1,76€ (2 CUC)
  • Habana – Vinales : 10,60€ (12$)
  • Vinales – Trinidad : 32,65€ (37$)
  • Bus Playa Ancon – Trinidad A/R : 4,41€ (5CUC)
  • Trinidad – Varadero : 17,65€ (20$)
  • Varadero – Habana : 8,82€ (10$)

Activités : 50,25€

  • Balade en vieille voiture américaine pendant 2h30 : 22€ (25CUC/personne)
  • Balade à cheval dans la Vallée de Viñales : 17,65€ (20CUC)
  • Cours de salsa à Trinidad : 10,60€ (12 CUC)

Extra : 94€

  • Carte wi-fi pour 2 semaines : 8,85€ (10 CUC)
  • Sorties : 35€
  • Souvenir : 50€

Total dépenses sur place : 722,25€ pour 13 jours.
Voyage tout compris : 1272€/personne

VOUS AIMEREZ AUSSI:

Nofi TRAVEL #5 [CUBA] étape 2: la sérénissime Viñales et Trinidad la colorée

Pour suivre Anto et Gary sur Instagram, c’est ICI!

Articles : 427