CULTURE

Serge Bilé veut rapprocher l’Afrique et les Antilles

Dans le cadre de son engagement depuis 25 ans à rapprocher l’Afrique de sa diaspora, le journaliste et écrivain Serge Bilé prévoit d’organiser un vol direct entre Fort-de-France et Abidjan. Nofi vous donne quelques détails…

Serge Bilé veut rapprocher l’Afrique et les Antilles …

Serge Bilé est né à Agboville, en Côte-d’Ivoire, le 26 juin 1960. Diplômé de l’Ecole Supérieure de Journalisme de Lille, et titulaire d’une maîtrise d’allemand et d’anglais de l’université de Poitiers, Serge Bilé est journaliste à France Télévisions et présente depuis plus de 20 ans le journal télévisé en Martinique. L’engagement de cet écrivain et producteur-réalisateur, notamment à travers ses essais et documentaires sur le monde noir (africain, antillais, et sud-américain) n’est plus à prouver.

En effet, l’homme de 58 ans a à son actif la production et la réalisation de 5 films sur des thèmes historiques ou rares.

Serge Bilé est aussi l’auteur de 16 ouvrages sur le monde Noir, dont les best-sellers :

  • Noirs dans les camps nazis (Serpent à Plumes),
  • Et si Dieu n’aimait pas les Noirs: Enquête sur le racisme au Vatican (Pascal Galodé Editeurs),
  • Sur le dos des Hippopotames (Calmann Lévy),
  • Esclave et bourreau (Septentrion),
  • Le seul passager noir du Titanic (Serge Bilé Editions),

En 1994, Serge Bilé fonde d’Akwaba, une association interculturelle ivoirienne et martiniquaise qui a pour but de créer des liens entre la « Terre-Mère » et sa diaspora. Il a mis sa carrière au service de la réunion de la famille africaine à travers le monde. Il est donc tout naturel que dans le cadre de son engagement depuis 25 ans, le journaliste d’origine ivoirienne envisage d’organiser en avril ou mai 2020 un vol direct entre Fort-de-France et Abidjan. C’est ce qu’il a annoncé le 29 avril dernier sur son compte Facebook.

WAOUH !!!! APRÈS SEULEMENT CETTE JOURNÉE DE LUNDI, VOUS ÊTES DÉJÀ 30 INSCRITS 🙂 À CE RYTHME LÀ, L'AVION SERA VITE PLEIN…

Publiée par Serge Bile sur Lundi 29 avril 2019

Il prévoit même de faire affréter un avion (comme il l’avais déjà fait avec son association Akwaba en 1995, en 1996 et en 1997). Il s’agira d’un vol direct de 5h aller et 5 h retour (au lieu de 4 jours en passant par Paris). Cela permettra notamment de rester plus longtemps sur place (8 jours). La Martinique servirait donc de hub aux passagers venant de la Guadeloupe, de la Guyane ou d’ailleurs dans la Caraïbes. Le projet sera porté par une agence de voyage que le journaliste de Martinique La Première choisira en temps opportun.

Si vous êtes intéressés, vous pouvez d’ores et déjà le faire savoir à cette adresse mail :

siloinsipres@yahoo.fr.

Serge Bilé indiquera, le moment venu, les conditions d’inscription de d’organisation.

VOUS AIMEREZ AUSSI :

Entretien avec Serge Bilé, dénicheur d’histoires rares

 

Panafricaniste dans l’âme, j’œuvre à mon humble niveau à réunir les membres de la grande famille africaine à travers le monde.

Articles : 558