CULTURE

La maison londonienne de Bob Marley reconnue au patrimoine anglais

Robert Nesta Marley vivait au 34 Ridgmount Gardens en 1972, lors de son premier séjour en Angleterre. A cette époque, les Wailers commençait à se faire un nom.

La maison de Bob Marley reconnue au patrimoine anglais

Une plaque bleue du patrimoine anglais sera installée à la maison en Angleterre où Bob Marley, légende du reggae, a cherché refuge après le traumatisme d’une tentative d’assassinat en Jamaïque.

En effet, Marley considérait Londres comme sa « deuxième base et son foyer spirituel », selon l’historien de la musique Russell Clarke. Au cours de ses dix premières années d’enregistrement, il y aurait passé beaucoup de son temps avec des communautés en plein essor de Harlesden et de l’ouest de Londres, centrées sur les Caraïbes.

Plaque bleue du patrimoine anglais. Crédit: Ridgmount_Gardens,_WC1_

C’est en vivant sur Oakley Street que Marley et les Wailers ont terminé l’enregistrement de son album Exodus. En outre, l’album, décrit comme l’un des meilleurs de Marley, contient les pièces à succès Jammin, One Love et Waiting In Vain. D’ailleurs, le magazine Time a élu Exodus meilleur album du XXe siècle.

L’historien David Olusoga, administrateur de « English Heritage » et membre du comité des plaques bleues, s’est dit particulièrement enthousiasmé par la plaque Marley.

« Il a été l’une des premières superstars à venir d’un pays en voie de développement. Il est l’un des visages les plus célèbres au monde, l’un des visages les plus reconnaissables au monde, et il a ouvert la voie à d’autres artistes venant de ces pays. »

Chaque année, environ 12 plaques bleues sont remises et English Heritage est consciente de la nécessité de faire commémorer plus de femmes et de Noirs. Sir Tim Laurence, président du conseil, a déclaré:

« Nous avons traversé une longue phase au cours de laquelle, à moins que vous ne soyez blanc ou mâle, vous avez moins de chances d’obtenir une plaque bleue. Nous essayons de rendre la sélection beaucoup plus équilibrée et plus diversifiée. »

Tous les destinataires de plaque bleues doivent être morts depuis au moins 20 ans et être nommés par les membres du public. Bob Marley est décédé d’un cancer en 1981, il aura attendu 33 ans…

Source:

Loophaïti

Articles : 435