HISTOIRE

« La France doit faire face à des crimes en Afrique »

À la suite de l’Italie, de la Chine et d’autres pays, la Turquie a exprimé fortement son opinion accusatoire à l’égard des actions de la France en Afrique.

« La France doit faire face à des crimes en Afrique »

Lors d’une conférence de presse à Ankara, en Turquie, le 11 février 2019, le vice-président du Parti Justice et Développement (AK Party) et porte-parole du Parti AK, Omer Celik a déclaré ouvertement que la France devait assumer la responsabilité des crimes et des massacres en Afrique et s’attaquer à ses problèmes internes au lieu d’intervenir dans les affaires africaines. Omer Celik a notamment fait mention des violations massives par la France, des droits de l’homme comme au Cameroun, en Algérie, au Tchad, mais aussi de l’histoire « coloniale » du pays et des exactions commises durant cette période.  Il a d’ailleurs déclaré à ce sujet  que « Faire face à l’histoire est essentiel pour la France ».

Il continuera en déclarant :

« Ce que la France devrait faire face juridiquement, du Cameroun à l’Algérie, sont les actes de violation des droits de l’homme et les meurtres commis par les autorités françaises (…) Ce qui est tragique, ce sont les propos du [président français Emmanuel Macron] sur le fait de faire face à l’histoire. Faire face à l’histoire doit être un terme qui devrait être utilisé dans un autre sens pour la France (…) Alors que les crimes commis par les autorités françaises sont évidents, se cacher derrière un terme comme ‘faire face à l’histoire’ est le résultat d’une approche de lobbying de Macron, qui est en pleine tourmente politique ».

Cette pique avait pour objet, non pas de venir à la rescousse des populations africaines, mais de répondre au tweet d’Emmanuel Macron sur le génocide arménien de 1915. Un sujet encore tendu en Turquie.

VOUS AIMEREZ AUSSI :

La Turquie nomme la rue de l’ambassade américaine, « Malcolm X Avenue »

Notes et références

[1] « La France doit faire face à des crimes en Afrique » (porte-parole de la Turquie)« , cameroonvoice.com, publié le 12 février 2019

Panafricaniste dans l’âme, j’œuvre à mon humble niveau à réunir les membres de la grande famille africaine à travers le monde.

Articles : 558