L'ÉCRIN POLITIQUE

L’écrin politique avec Thani Mohamed Soilihi, premier vice-président du Sénat afro-descendant

Keyza Nubret Grand-Bonheur reçoit le mahorais Thani Mohamed Soilihi, vice-président du sénat.

Depuis le guyanais Gaston de Monnerville, le Sénat n’avait plus jamais eu en son siège de représentant noir à un poste décisif. Mohamed Thani Soilihi est le premier vice-président du Sénat issu de la diaspora afro. Face à la chroniqueuse Keyza Nubret Grand-Bonheur, il a accepté de revenir sur son parcours, l’importance de sa position et la délicate et très méconnue histoire de Mayotte. Car, ce département français est en effet le seul à avoir choisi de continuer à faire partie de la République, plutôt que de rejoindre se voisins géographiques  au sein de l’administratif archipel des Comores. Français oui, mais avec ses particularités culturelles, desquelles les populations doivent s’accommoder et qu’elles doivent conjuguer avec les valeurs et coutumes de l’hexagone. Un récit complexe mais passionnant dont on ne parle que peu souvent.

Enfin, Thani Mohamed Soilihi s’explique sur une question d’actualité récurrente: Quel est précisément le rôle du Sénat ? Utile ou superflu, jugez plutôt:

 

SK est la rédactrice/ journaliste du secteur Politique, Société et Culture. Jeune femme vive, impétueuse et toujours bienveillante, elle vous apporte une vision sans filtre de l'actualité.

Articles : 675