Malkia - Le réveil du Ka

Muriel Tramis, première conceptrice de jeux à recevoir la Légion d’honneur

Divertissement

Muriel Tramis, première conceptrice de jeux à recevoir la Légion d’honneur

Par Redaction NOFI

Muriel Tramis, la pionnière martiniquaise de jeux vidéos, est la première femme du monde vidéoludique a avoir été décorée « Chevalier de la légion d’honneur ».

Muriel Tramis a marqué son époque en terme d’innovation dans la conception de jeux vidéos. La reconnaissance de son travail amorcé dans les années 1980 fait d’elle la première femme créatrice de jeux ayant reçu la décoration de Chevalier de la légion d’honneur ce 14 juillet dernier.

Une femme d’excellence

Au départ, rien ne prédestinait la native de Martinique a évoluer dans le monde de la conception de jeux. Initialement ingénieur en armement, elle travaille d’abord cinq ans à l’Aérospatiale où elle est chargée d’optimiser les procédures de maintenance de drones utilisés pour des essais de tirs de missiles. Elle y effectue le suivi de développement des différents logiciels de maintenance et assure leur validation en usine.

Puis Muriel Tramis quitte l’Aérospatiale pour suivre une formation en Marketing et Communication. Là, elle se retrouve en stage dans une structure dans laquelle elle propose ses compétences scientifiques pour la programmation. De fil en aiguille, elle s’aperçoit que le monde virtuel lui propose un espace de création, et l’exploite brillamment.

La science au service de l’éducation

Muriel Tramis a écrit et dirigé les jeux d’aventure Méwilo, Freedom, Geisha, Fascination, Lost in Time et Urban Runner au sein du studio Coktel Vision. Elle a aussi coécrit avec Pierre Gilhodes la série des Gobliiins. Elle collabore à la création de la gamme ADI (Accompagnement Didacticiel Intelligent) qui de 1990 à 2001 a séduit des générations d’écoliers et de collégiens.

Pour son jeux « Mewilo » sortit en 1987 sur PC, Muriel Tramis s’est inspirée d’une légende racontée sur son île pour en faire un jeux éducatif traitant de l’esclavage et des conditions de vie des Noirs du début du XXe siècle. Appuyée par le savoir de son ami d’enfance Patrick Chamoiseau, Muriel Tramis a voulu raconter l’histoire « qu’on apprend pas à l’école », comme elle en témoigne de sa propre expérience. Elle reçu d’ailleurs la distinction de la Médaille de Paris pour l’originalité de la thématique et le côté éducatif du jeux.

De façon ludique et instructive, c’est l’envers du décor qu’elle voulait mettre en avant afin de montrer les séquelles de cette période de l’Histoire. Une autre de ses nombreuses créations est le jeu « Freedom », l’histoire d’un esclave qui doit s’échapper d’une plantation du XVIIIe siècle.

Le projet de modernisation du jeux Mewilo qui devait voir le jour en 2018 n’a pu être mené à sa fin faute de financement. Seuls 10% de la cagnotte Ulule ont été récoltés. Nous souhaitons néanmoins que le projet puisse un jour refaire surface afin que les nouvelles générations puissent également en profiter.

Juste pour le plaisir, nous vous laissons découvrir le teaser du projet:

Sources:

Le Monde

Mewilo

Rejoignez la communauté Nofi

La communauté Nofi, c'est du contenu exclusif, des jeux-concours, des codes promos Nofistore et plein d'autres surprises !