SOCIÉTÉ

Igor Stimac : « La Croatie affrontera la France et le continent africain »

L’ancien international et sélectionneur de football croate Igor Stimac s’est fendu d’une sortie controversée la veille de la finale de la Coupe du Monde 2018.

Par Sandro CAPO CHICHI / nofi.media

S’exprimant lors d’une interview à une agence de presse turque, l’ancien joueur international et sélectionneur croate Igor Stimac a ouvert les hostilités entre France et Croatie plusieurs heures avant le début de la finale de la Coupe du Monde de football 2018.

« Nous affrontons la République de France et le continent africain (…) Donc ce sont les 11 meilleurs, les plus talentueux, parmi un milliard de personnes, et de l’autre côté, nous sommes quatre millions…Ce ne sera pas facile, mais nous devons tous être derrière l’équipe et l’aider.  »

On aurait pu penser qu’il ne s’agissait là que d’une tentative de trash-talk de la part de l’intéressé, mais Igor Stimac semble vraiment croire en la pertinence de son interrogation. On en veut pour preuve un message posté sur son compte Facebook-mais effacé depuis-où Stimac a posté des photos de 13 joueurs français accompagnés de drapeaux de pays africains, de la question « Quelqu’un peut me dire contre qui exactement on joue la finale ? » et du message « Respect(ez-nous)!!! ».

Le sélectionneur français Didier Deschamps, lors d’une conférence de presse  donnée le 14 juillet 2018 a répondu aux propos de Stimac, défendant ses joueurs originaires « d’Outre-Mer et d’Afrique », les décrivant comme une richesse et comme « étant fiers d’être français ».

Les interrogations de Stimac semblent toutefois être partagées par de nombreux spectateurs à en voir les commentaires laissés par des commentateurs non-français sur l’équipe de France sur les réseaux sociaux. Nombre d’entre eux semblent simplement ne pas comprendre le degré d’immigration africaine en France et l’attribution de la nationalité française à tant d’individus n’ayant pas d’ascendants français.

Racisme ou pas racisme, on ne peut pourtant pas nier la bêtise du commentaire d’Igor Stimac sur le vivier supposé de la France que constituerait le milliard d’habitants du continent africain. La France ne sélectionne évidemment pas tous les joueurs africains qu’elle souhaite mais bénéficie d’une partie des descendants d’immigrés venus s’installer sur ses terres. Le jeune pays croate, comme beaucoup d’autres pays européens y sera probablement confronté dans quelques générations.

Les propos d’Igor Stimac rappellent ceux de l’homme politique italien Roberto Calderoli qui avait vanté, en 2006, la victoire de joueurs italiens d’origine sur la France qui avait selon lui « sacrifié son identité en alignant des Nègres, des islamistes et des communistes ».

Articles : 914