Malkia - Le réveil du Ka

Rachel Dolezal se rebaptise avec le nom africain ‘Nkechi Diallo’

Société

Rachel Dolezal se rebaptise avec le nom africain ‘Nkechi Diallo’

Par Sandro CAPO CHICHI

La controversée activiste communautaire Rachel Dolezal a à nouveau fait parler d’elle en adoptant un nom africain : Nkechi Diallo.

Par Sandro CAPO CHICHI / nofi.fr

En pleine promotion du livre racontant ses mémoires, l’activiste auto-proclamée ‘trans-raciale’ Rachel Dolezal a déclaré avoir changé son nom de naissance pour un nom à consonance africaine. Ce dernier, Nkechi Diallo se compose d’un prénom Igbo (Nkechi signifie ‘la propriété de Dieu’) et d’un nom de famille peul (Diallo). En légalisant son changement de nom, Dolezal persiste dans son combat pour faire accepter le droit d’être assimilée à une catégorie ‘raciale’ ou ethnique de son choix. En juin 2015, elle avait déclaré se considérer comme une personne trans-raciale, invitant par là à une comparaison avec la légitimité grandissante accordée par l’opinion publique aux transsexuels et aux transgenres. Il s’en est suivi de nombreuses critiques à son endroit de militants de ces dernières causes ainsi que de celle des Noirs, prompts à dissocier leurs souffrances de celles de Dolezal. Il lui avait aussi été objecté que le terme ‘trans-racial’ avait une autre signification, en l’occurrence celle d’enfants adoptés dans des familles de races différentes. Si une identité trans-raciale telle que définie par Dolezal pourrait à terme être acceptée, il apparaît que Dolezal elle-même sera difficilement pardonnée, ayant menti à plusieurs reprises sur son identité pour bénéficier d’avantages sociaux tout en bénéficiant, selon ses détracteurs, du privilège blanc.

Rejoignez la communauté Nofi

La communauté Nofi, c'est du contenu exclusif, des jeux-concours, des codes promos Nofistore et plein d'autres surprises !