Malkia - Le réveil du Ka

Zimbabwe : la ‘street food’ interdite contre la fièvre typhoïde

Santé

Zimbabwe : la ‘street food’ interdite contre la fièvre typhoïde

Par Sandro CAPO CHICHI

Les autorités du Zimbabwe ont interdit la vente de nourriture dans les rues de la capitale du pays, Harare, en raison d’une récente augmentation des cas de fièvre typhoïde.

En décembre 2016, des centaines de personnes auraient été infectées par la fièvre typhoïde à Harare, capitale du Zimbabwe. Parmi elles, on compterait deux morts, dont une jeune fille de 13 ans. Afin d’empêcher la propagation du fléau, les autorités zimbabwéennes ont décidé d’interdire la vente de nourriture dans la rue. La maladie se transmet lorsque l’eau ou la nourriture sont contaminés par des matières fécales. Harare est actuellement en proie à une pénurie d’eau courante qui force ses habitants à se ravitailler dans des sources potentiellement infectées. Des centaines de vendeurs de nourriture dans la rue sont menacés de perdre leur source de revenus.

Rejoignez la communauté Nofi

La communauté Nofi, c'est du contenu exclusif, des jeux-concours, des codes promos Nofistore et plein d'autres surprises !