Trilogie Kemi Seba

Courrier des lecteurs #1: Noir & Fier est-il un slogan raciste?

Société

Courrier des lecteurs #1: Noir & Fier est-il un slogan raciste?

Par Sandro CAPO CHICHI

Comme son nom l’indique, la rubrique courrier des lecteurs de NOFI servira à répondre à des questions pertinentes fréquemment posées à propos de NOFI, des sujets qu’il aborde et ses projets frères comme Noir & Fier, Negus ou Nofipedia. Aujourd’hui, on répond à une question posée à outrance : « Votre page s’appelle ‘Noir & Fier’, c’est pas un peu raciste ça? Si il y avait une page ‘Blanc & Fier’ on la taxerait de raciste. »

Question d’une lectrice:

« Bonsoir, j’avais juste une petite question, pourquoi une page comme la vôtre « noir &fier » a des milliers de fans, est adorée de tous, alors que lorsqu’une page « Blanc et fier » s’ouvre elle est directement fermée car apparemment c’est une page raciste et de fachos néo-nazis, c’est absolument pas une critique j’aimerais juste avoir un avis, merci votre réponse m’intéresse beaucoup. »

[encart_pub_post]

Bonjour,
Le slogan Noir & Fier (une traduction du slogan afro-américain Black & Proud) n’est historiquement pas un slogan raciste mais plutôt un slogan prônant l’égalité des races. Son objectif était de faire prendre conscience aux Noirs qu’ils n’étaient pas une race inférieure comme des siècles de théories raci(al)istes le leur avaient fait intégrer.

Noir & Fier

 

Nous ne savons pas pourquoi les pages Blanc & Fier sont taxées de racistes ; toutefois, on peut penser que contrairement à Noir & Fier dont le but a historiquement été utilisé pour montrer l’égalité des hommes, les mouvements évoquant la fierté d’être blanc ont historiquement été mis en place pour prôner la supériorité des Blancs et justifier le massacre et l’exploitation d’autres populations sur des bases fallacieuses. Alors que l’image de l’infériorité des Noirs est encore ancrée chez de nombreuses personnes dans le monde (noires comme blanches) , l’intelligence des Blancs est à notre connaissance beaucoup moins souvent remise en question. Cela peut paraître étrange à des non-Noirs, mais de nombreuses personnes noires nées aussi tard que dans les années 80, 90 ou 2000 ont grandi en intégrant de manière plus ou moins consciente qu’ils étaient inférieurs aux Blancs. Souvent, ces croyances sont ancrées dans de très vieilles théories raci(ali)stes toujours propagées aujourd’hui. Elles nient, de façon insidieuse, la capacité des Noirs à créer ou à accomplir quelque chose de significatif, que ce soit de nos jours ou dans tout le cours de l’histoire, comme si ceux-ci étaient congénitalement inférieurs. C’est peut-être pour combattre les dégâts de cette propagande que tant de Noirs de tous les âges et de toutes les couches sociales s’intéressent à leur histoire (notamment par des moyens alternatifs) alors que cette discipline est souvent considérée comme ringarde par de nombreux Blancs.

Pour nous poser vos questions, faites-le sur notre page Facebook.