Brown Sugar Night #3

Burkina Faso : le général Diendéré inculpé pour complicité dans l’assassinat de Sankara

Politique

Burkina Faso : le général Diendéré  inculpé pour complicité dans l’assassinat de Sankara

Par SE

Le général Gilbert Diendéré, l’auteur du coup d’Etat manqué du 15 octobre 1987 -qui avait conduit Blaise Compaoré au pouvoir- a été inculpé pour complicité dans l’affaire de l’assassinat de Thomas Sankara selon des sources judiciaires. Douze personnes avaient trouvé la mort outre le père de la révolution burkinabé.

L’information a été confimée par Me Mathieu Somé, avocat du général Gilbert Diendéré, ex chef d’état-major et ancien patron du Régiment de Sécurité Présidentielle (RSP) sous Compaoré. Cette inculpation vise à comprendre quel a été le rôle de Diendéré le soir du putsch qui a causé la mort de Thomas Sankara. Son avocat Me Mathieu Somé a précisé qu’il a déjà entamé les procédures pour préparer la défense de son client même si tous les chefs d’inculpation contre le général Gilbert Diendéré n’ont pas été officiellement annoncés. D’autre part, on sait que dix autres personnes proches de Compaoré ont été inculpées dans le dossier de l’assassinat de Thomas Sankara et que Gilbert Diendéré (actuellement détenu au camp de la gendarmerie) est aussi accusé d’avoir participé à l’organisation du coup d’Etat raté du 16 septembre dernier.

Pour le clan du père de la révolution burkinabé -Thomas Sankara-, l’inculpation de Gilbert Diendéré est une satisfaction « Nous sommes satisfaits de cette inculpation que nous attendions parce que le général Gilbert Diendéré a joué un rôle d’orchestre dans l’assassinat du président Thomas Sankara. Le commando qui a exécuté froidement le président Thomas Sankara était sous les ordres du général Diendéré. Donc c’est une victoire d’étape pour la famille sankariste pour le peuple burkinabè qui attendait depuis 27 ans que la lumière soit faite sur cet assassinat crapuleux. Si le général Diendéré est inculpé, beaucoup de choses au cours du procès seront dites, et on connaîtra enfin ce qui s’est passé avant, pendant et après le 15 octobre.» a déclaré le député Alexandre Sankara. Pour Nestor Bassière, le vice-président l’Union pour la renaissance/Parti sankariste (UNIR/PS) cela laisse prévoir l’inculpation officielle de Blaise Compaoré. « Aujourd’hui, avec l’inculpation du général Diendéré, nous avons l’inculpation officielle de Blaise Compaoré. Nous voulons tous connaître la vérité sur ce qui s’est passé le 15 octobre 1987.»

En octobre dernier, les rapports d’autopsie et balistique sur la mort de Thomas Sankara, avaient été transmis aux familles. Ces résultats relevaient que l’ancien chef d’Etat burkinabè avait reçu des balles à plusieurs niveaux et qu’il n’était pas « décédé de mort naturelle » comme l’avait déclaré le docteur Diébré Alibou, une des personnes qui figurent sur la liste des inculpés dans cette affaire…

Rejoignez la communauté Nofi

La communauté Nofi, c'est du contenu exclusif, des jeux-concours, des codes promos Nofistore et plein d'autres surprises !