Malkia - Le réveil du Ka

Côte d’Ivoire : Qui a tué Dosso Massé, officier supérieur des Douanes ?

Société

Côte d’Ivoire : Qui a tué Dosso Massé, officier supérieur des Douanes ?

Par SE

Agé de 34 ans, Dosso Massé, officier supérieur des Douanes, sous directeur de la statistique et conseiller du DG Issa Coulibaly a été battu à sang la semaine dernière à son domicile dans la commune d’Adjamé au quartier Paillet dans le prolongement de l’hôpital militaire d’Abidjan (HMA).

Issu de l’ENSEA (école nationale de statistique et d’économie appliquée), Dosso était l’un des meilleurs de sa promotion en 2009 et faisait la fierté des jeunes cadres de Fizanlouma dans la sous-préfecture de Mankono. Selon les informations, le défunt se trouvait chez lui avec deux de ses employées de maison tandis que son épouse qui venait de donner naissance à leur enfant s’était rendue dans sa famille. Passionné de sport, la victime regardait le débriefing de la Champion’s League lorsque des bandits lourdement armés ont fait irruption dans son appartement.

Une fois à l’intérieur, les malfrats ont tenu les femmes de ménage de Dosso à l’écart puis l’ont battu à sang. Après cela, les malfaiteurs ont jeté le corps de l’officier par la fenêtre du premier étage de l’immeuble avant de vider sa maison et s’enfuir avec son véhicule de commandement. Gisant dans un bain de sang, Dosso Massé a été retrouvé dans un état très critique par ses voisins puis emmené d’urgence dans une clinique à Abidjan où il a rendu l’âme le soir du jeudi  5 novembre.
Une fois mis au courant, Issa Coulibaly DG des douanes a envoyé une équipe pour faire l’état des lieux. Mais une question est sur toutes les lèvres d’Abidjan « qui a tué le jeune officier ? ».

En effet, certaines personnes révèlent que Dosso Massé aurait découvert des éléments suspects au sein de la Douane. De plus, l’enquête aux fins d’élucider les circonstances de la mort du jeune douanier n’a été ouverte que ce dimanche 8 novembre… L’annonce de l’assassinat du jeune officier a crée une telle indignation que certains utilisateurs des réseaux sociaux se sont exprimé avec cet hashtag #justicepourdossomasse.

En attendant que justice soit rendue, les assassins courent toujours avec leur butin. De l’autre côté, ce vendredi 6 novembre 2015, parents et amis ont pleuré la disparition brutale de ce vaillant officier dont la générosité et la magnanimité ont marqué les habitants de la région du Béré.

Rejoignez la communauté Nofi

La communauté Nofi, c'est du contenu exclusif, des jeux-concours, des codes promos Nofistore et plein d'autres surprises !