Trilogie Kemi Seba

Blue Ivy Carter: sa Natural Hair Revanche !

Lifestyle

Blue Ivy Carter: sa Natural Hair Revanche !

Par Steffi Mateta

Juin 2014, une Américaine du nom de Jasmine Toliver créa le buzz sur Internet, en lançant une pétition ayant pour but de forcer Beyoncé à faire quelque chose pour les cheveux de sa fille Blue Ivy. En un mois seulement, la pétition récoltait plus de 5000 signatures. 

Les premières sorties médiatiques de Blue Ivy en compagnie de ses célèbres parents, Jay Z et Beyoncé, se sont conclues par de nombreuses critiques d’internautes et de la presse à scandale.

blue-ivy-hair-hypehair

 

Sur cette photo prise en 2014, Blu Ivy n’a alors que 2 ans. Alors, souvent comparée à North West (la fille de Kim et Kanye), le public s’interrogeait de savoir pourquoi ils ne prenaient pas soin de cheveux de leur fille. Quand d’autres parlaient de négligence envers l’enfant (rien que ça!), d’autres sources médiatiques affirmaient que Beyoncé chouchoutait énormément sa fille et ses cheveux. Elle n’utiliserait d’ailleurs que des produits bios pour les soigner. Elle faisait également attention de ne pas les traumatiser lorsque Blue Ivy était plus petite, en évitant de trop les tirer en arrière et en voulant trop souvent les manipuler, trop tôt.

Alors qui disait vrai?

Il n’y a qu’à en juger par nous mêmes ! 1 an et demi plus tard, Blu Ivy a bien grandi et ses cheveux sont magnifiques !

video-beyonce-fete-les-3-ans-de-blue-ivy-sur-instagram-54ae5bcfcbc3e

 

130012PCN_Beyonce16-500x750

 

beyonce-jay-z-blue-ivy-make-funny-faces-at-tina-knowles-wedding-04

 

 

Parce que ce sont des enfants de stars, ils sont jugés, observés et catalogués comme s’ils étaient des adultes. Jasmine Toliver et toutes les personnes ayant signé sa pétition, ont tenté d’imposé des standards de beauté normalement réservé aux adultes, à une enfant de 2 ans!

Aujourd’hui, Blue Ivy Carter porte des cheveux naturels sains, forts et beaux. Quelle mère ne rêverait pas de pouvoir jouer avec sa chevelure?! Souvent, on oublie que le cuir chevelu des enfants est fragile. Faire des nattes, c’est mignon, mais encore faut-il qu’elles ne soient pas trop serrées, qu’on ne martyrise pas les cheveux en les démêlant de manière trop forte et à sec, ou qu’on ne laisse pas les tresses de l’enfant pendant un mois entier sans s’en occuper… Si à 3 ans, Blue Ivy a cette qualité de cheveux, c’est sûrement qu’à 2 ans, ses parents ont eu les bons reflexes…