NATIONS NÈGRES ET CULTURE – CHEIKH ANTA DIOP

Australie : Apple s’excuse après l’exclusion d’étudiants noirs dans un magasin

Société

Australie : Apple s’excuse après l’exclusion d’étudiants noirs dans un magasin

Par SE

Le gérant d’un magasin Apple a présenté des excuses à six étudiants noirs de l’Université Maribyrnong College qui avaient été exclus de l’établissement la semaine dernière.

La scène s’est déroulée dans l’un des magasins Apple à Melbourg en Australie, plus précisément au centre commercial Highpoint. Six adolescents noirs ont été priés de quitter le lieu car ils risquaient de « voler quelque chose ». Un des étudiants avait filmé la scène et publié ce mardi la vidéo sur les réseaux sociaux avec cette légende « racisme ordinaire ». Le film a été regardé par près de 60.000 personnes, un véritable tollé pour l’un des leaders du marché de la téléphonie.
« Ces types (les agents de sécurité) sont juste un peu inquiets de votre présence dans le magasin », explique un employé de la boutique. « Ils ont juste peur que vous voliez quelque chose » rajoute t’il. Et puis quand un des étudiants lui demande pourquoi est-ce qu’ils voleraient quoi que ce soit, l’employé lui répond: « fin de la discussion, je dois vous demander de quitter le magasin ».

Suite à cet incident, la direction d’Apple en Australie a confirmé ce jeudi que le gérant du magasin avait présenté des excuses aux jeunes étudiants ainsi qu’à Nick Scott, responsable de leur université. Selon la direction, les six étudiants noirs et le responsable de leur université – Maribyrnong College- ont reçu les excuses du gérant mercredi lorsqu’ils sont retournés au centre commercial Highpoint où s’étaient produits les faits. Comme pour rajouter une couche d’ironie, le patron d’Apple, Tim Cook a publié ce message en faveur du respect « Nous voulons que quiconque rejoint notre équipe, que chaque client qui se rend dans nos magasins ou demande de l’assistance se sente toujours le bienvenu ».

Par ailleurs, le responsable de l’université, Nick Scott a raconté que ce n’est pas la première fois que ses étudiants (noirs) sont victimes de ce style de mésaventure. En effet, récemment ils se sont vus recalés pour l’essai d’un scooter automatique alors que d’autres étudiants (blancs) en avaient eu le droit.

On ne se lassera pas de le répéter, il ne suffit pas de présenter de fausses excuses pour effacer un acte qui a déjà été posé. D’autant plus que les personnes qui posent ces gestes sont totalement conscientes de leur gravité et des conséquences qu’elles peuvent engendrer. Nous sommes au 21° siècle, les noirs ne sont plus dupes pour se contenter d’excuses désinvoltes ou de simples prétextes.

Il va bien falloir que certains s’habituent au fait que l’homme noir ou la femme noire sont des êtres humains et que les insultes, le mépris, les préjugés ne seront plus tolérés.