Trilogie Kemi Seba

Comment lutter contre l’hyperpigmentation des aisselles, coudes et genoux ?

Lifestyle

Comment lutter contre l’hyperpigmentation des aisselles, coudes et genoux ?

Par Steffi Mateta

Pendant l’hiver, nous cachons nos aisselles, nos coudes et nos genoux sous des couches de vêtements. On ne les soigne pas et les délaisse vu qu’on ne les reverra pas avant 8 mois. Sauf que lorsqu’arrivent les beaux jours, on cherche des solutions miracles qui feront qu’ils seront plus présentables aux yeux de tous.

Si seulement, on avait pris le taureau par les cornes plus tôt, n’est-ce pas ?

 

Cette année, on ne se laisse plus dépasser par le temps.

Les aisselles, les genoux et les coudes sont souvent plus noirs que le reste du corps. Ce sont les parties du corps qu’on ne pense pas à exfolier régulièrement.

La transpiration, les déodorants trop agressifs, l’utilisation de rasoir, des épilations mal faîtes, les cellules mortes de la peau sont des facteurs qui tâchent notre peau. Lorsque notre peau se sent agressée, elle produit plus de mélanine, ce qui crée des hyperpigmentations.

Des gestes banales du quotidien peuvent être aussi la cause de nos aisselles noires, nos coudes secs, et nos genoux flétris. Le fait de s’accouder, se tenir en position à genoux régulièrement… tous ces gestes (si trop souvent répétés) créent des zones d’ombres sur notre peau.

Heureusement, il y a des solutions simples qui peuvent sauver nos chers aisselles, genoux et coudes !

 

  1. Faire des gommages

On n’y pense jamais mais il est pourtant important de réaliser régulièrement des gommages sur ses zones. Ceci permettra de retirer toutes les cellules mortes ainsi que les poils incarnées. Les poils incarnés créent des boutons gênants. S’ils ne sont pas traités, ils peuvent laisser des plaies, cicatrices et tâches indésirables. Les gommages vont renouveler la peau et la rendre comme neuve.

 

  1. Hydrater

On oublie ou ne voit pas l’utilité d’hydrater des parties comme les aisselles ou les coudes. Pourtant, c’est primordial si on veut voir partir cette hyperpigmentation partir un jour. En hydratant, vous allez soulager et protéger ses zones sensibles.

soin-du-corps-3

  1. Éviter les agressions extérieures

Éviter l’utilisation de rasoirs sur les genoux ou les aisselles. Le rasoir agresse la peau. Utiliser quotidiennement, il fragilise la peau. Les pores de la peau seront dilatés. La protection naturelle de la peau sera endommagée.

 

  1. Éviter l’utilisation de déodorants agressifs

Si on applique un produit agressif sur la peau, celle-ci réagit de manière à se protéger. Privilégier les produits naturels et doux pour le bien de votre peau.

 

En dehors de ces petites précautions à prendre, il existe aussi certains produits ou recettes naturelles qui soigneront ce désagrément cutané.

  1. Le beurre de karité

beurre-karité

Le beurre de karité possède de nombreuses propriétés adoucissantes et relaxantes. Il assouplit et hydrate la peau en profondeur. Il est utilisé depuis des années pour soigner les cicatrices et les plaies. Il permettra de soigner vos aisselles, coudes et genoux abîmés.

  1. Le jus de citron

Le citron a des vertus éclaircissantes. Frotter sur les parties noircies, il aidera la peau à retrouver sa couleur naturelle.

  1. Le vinaigre de cidre

Il a également des propriétés éclaircissantes. En effet, il accélère le processus de renouvellement de la peau. On le recommande même pour vaincre les tâches d’acné.

  1. Le bicarbonate de soude ou baking soda

Ce produit que l’on trouve généralement dans nos cuisines est un produit cosmétique miracle. Il peut blanchir les dents, combattre l’acné et bien évidemment lutter contre les hyperpigmentations. Mélanger avec de l’eau, il forme une pâte fine qu’il faut appliquer sur les zones concernées. Cette pâte va nettoyer et exfolier la peau, lutter contre l’excès de sébum et permettre le renouvellement de la peau.