Trilogie Kemi Seba

Isabel dos Santos et Folorunsho Alakija, ces deux milliardaires femmes et Africaines

Société

Isabel dos Santos et Folorunsho Alakija, ces deux milliardaires femmes et Africaines

Par Sébastien Badibanga

Comme chaque année, le magazine américain Forbes établit son classement des personnes les plus riches de la planète. Parmi les 29 milliardaires africains recensés, on compte deux femmes : l’Angolaise Isabel dos Santos et la Nigériane Folorunsho Alakija. En ce 8 mars, la journée internationale de la femme, Nofi choisit de rendre hommage à ces deux businesswomen hors-pair.

Isabel dos Santos et Folorunsho Alakija, deux femmes d’exception en Afrique. En effet, ce sont les deux seules femmes africaines figurant dans le classement annuel de Forbes des personnalités les plus riches au monde. Elles font ainsi partie des 29 Africains milliardaires recensés. Selon le magazine américain, la fille aînée du président angolais José Eduardo dos Santos, âgée de 41 ans, est la première milliardaire africaine. Sa fortune est estimée à 3,3 milliards de dollars. Ce qui lui vaut le titre de femme la plus riche d’Afrique. Elle est suivie de près par la Nigériane Folorunsho Alakija, âgée de 64 ans, qui doit, pour sa part, sa fortune à l’exploitation du pétrole et à l’industrie de la mode.

Alors, qui sont ces deux milliardaires femmes et africaines plus fortunées que l’Américaine richissime Oprah Winfrey ?

Isabel dos Santos, l’experte de l’investissement

Tout le monde connaît Isabel dos Santos comme la fille aînée du président angolais José Eduardo dos Santos, au pouvoir depuis 1979. Ce n’est pas pour autant que c’est une fille à papa. Au contraire, elle est même une selfmadewoman ! Effectivement, cette jeune quarantenaire a dû mettre les mains dans le cambouis pour devenir multimilliardaire. Née à Bakou en 1973, en Azerbaïdjan, il s’agit d’une polyglotte qui a fait ses classes à la prestigieuse université anglaise, le King’s College de Londres. A en croire le magazine Forbes, elle a fait fortune en investissant dans l’acquisition d’une banque et une entreprise portugaises de télécommunications. « Mariée au collectionneur d’art congolais Sindika Dokolo, elle s’est lancée dans les affaires en 1997, ouvrant un restaurant à Luanda », précise JeuneAfrique.com.

Folorunso-Alakija

 

Folorunsho Alakija, la Oprah Winfrey du pétrole

Une carrière exceptionnelle. Et dire qu’il y a quelques décennies, elle n’était qu’une employée de banque. En tout cas, elle a bien appris le métier pour devenir la deuxième femme africaine la plus riche. Née à Lagos, au Nigeria, Folorunsho Alakija quitte l’Afrique pour l’Europe afin d’étudier notamment le business et la mode à l’American College de Londres et à la Central School of Fashion. De retour au pays, cette femme intelligente et forte investit dans le pétrole et la suite… Aujourd’hui, sa fortune est estimée à 3,2 milliards de dollars !

Bonne journée de la femme à Isabel dos Santos et Folorunsho Alakija, qui prouvent que les femmes d’affaires n’ont rien à envier à leurs confrères. Qui sait, un jour, une businesswoman détrônera le Nigérian Aliko Dangote, l’homme africain le plus riche selon Forbes.