Malkia - Le réveil du Ka

Huey Newton

Histoire

Huey Newton

Par Sandro CAPO CHICHI

Huey Newton (1942-1989) est un des deux co-fondateurs du Black Panther Party.

Par Sandro CAPO CHICHI / nofipédia

Jeunesse
Huey Percy Newton est né le 17 février 1942 à Monroe en Louisiane. Avec ses parents Walter et Armelia Newton ainsi que ses six grands frères et soeurs, il allait toutefois déménager dans la région de San Francisco en Californie. Bien qu’il ait avoué ne manquer de rien, il commit de nombreux crimes mineurs et son intérêt pour l’école fut très limité et il déclara que celle-ci tua toute envie en lui d’apprendre et lui donna honte d’être noir.

Huey Newton au lycée

Huey Newton au lycée

Il sortit diplômé du lycée en 1959 sans savoir lire, une lacune qu’il comblera quelque temps après et s’inscrira plus tard en droit à l’Université de Merritt à Oakland.

Le Black Panther Party

A Merritt, il s’intéresse à la politique, rencontre d’autres jeunes étudiants afro-américains inspirés par la tradition militante inspirée de Malcolm X et lit abondamment la littérature marxiste. Il y rencontre notamment Bobby Seale avec qui il va fonder le Black Panther Party dont il sera le Ministre de la Défense, Bobby Seale le Président et ‘Little’ Bobby Hutton la première recrue et le trésorier.

En haut, de gauche à droite, les six premiers membres des Black Panthers : Elbert Howard, Huey P. Newton, Sherwin Forte, Bobby Seale  En bas, de gauche à droite: Reggie Forte et Bobby Hutton (Treasurer).

En haut, de gauche à droite, les six premiers membres des Black Panthers : Elbert Howard, Huey P. Newton, Sherwin Forte, Bobby Seale En bas, de gauche à droite: Reggie Forte et Bobby Hutton

Cette structure avait été créée en 1966 pour prendre le relais du mouvement des droits civiques pacifique du début des années 60, qui s’il a été capable d’obtenir officiellement des droits civiques n’avait pu apporter un véritable poids politique et économique aux Noirs dans la société américaine où ils souffraient toujours de discrimination et de violences policières. Après la mort d’un jeune Noir non-armé des mains d’un policier, ont lieu de violentes émeutes menées par des Noirs du Ghetto, une violence que Newton entrevoit d’utiliser pour créer une patrouille qui permettrait d’empêcher les bavures policières par la violence si nécessaire. Il se documente donc sur les lois relatives au port des armes à feu et crée donc avec Bobby Seale le Black Panther Party for Self-Defence, un parti anti-capitaliste, socialiste et révolutionnaire. La violence, et non la religion comme d’autres organisations militantes noires comme la Nation of Islam le prétendaient pouvaient faire avancer la cause noire.Les années suivantes, il allait personnellement et dans le cadre du parti s’employer à recruter de nouveaux membres du parti, à les conscientiser, les aider socialement et parfois à canaliser leur violence dans une perspective qu’il percevait plus noble, celle du changement social.

SONY DSC

Problèmes judiciaires

En 1967, Huey Newton passa 6 mois en prison en 1968 pour avoir agressé à coup de couteau un autre homme en 1964. Le matin de sa sortie de prison, le 28 octobre 1968, il fut interpellé avec son ami par l’officier de police John Frey qui, en réalisant qu’ila vait affaire à Newton appela du renfort. Lorsque l’officier Heanes arriva il fut blessé de trois balles et Frey tué, victime de quatre coups de feu. Newton, blessé d’une balle à l’abdomen était transféré à l’hôpital où il allait être arrêté puis emprisonné pour l’homicide volontaire de Frey en septembre 1968.

Huey Newton acclamé à sa sortie de prison en 1970

Huey Newton acclamé à sa sortie de prison en 1970

Il sortira de prison en 1970, mais aura de nouveaux démêlés judiciaires, étant accusé de meurtre et d’agression sur deux personnes après que celles-ci l’aient appelé ‘baby’, un surnom d’enfance qu’il détestait. Il fuira en 1974 les Etats-Unis pour Cuba avec sa future épouse Fredrika afin d’échapper aux procès relatifs à ces affaires. A son retour en 1977, il sera accusé d’avoir commandité une tentative manquée de meurtre de deux témoins d’un des deux crimes dont il avait été accusé et d’avoir commandité la tentative de meurtre d’un supposé complice dans cette affaire. S’il obtint un doctorat en 1980 de l’Université de Californie à Santa Cruz en histoire de la conscience, l’image déjà effritée du jeune militant épris de justice sociale allait sévèrement se morceler, notamment après sa dissolution du BPP en 1982 après qu’il eût été accusé d’avoir détourné une importante somme d’argent issue d’une aide de l’état destinée au financement d’une école communautaire fondée par le parti. Les derniers mots qu’il aurait prononcé avant d’être tué le 22 août 1989 par un jeune dealer et membre de la Black Guerilla Family avec qui il entretenait un différend depuis des années rappellent toutefois la place que continuera longtemps à occuper Huey Newton dans l’histoire des Afro-descendants et plus généralement des résistants à l’injustice:

« Tu peux me tuer, et tu peux prendre ma vie mais tu ne pourras jamais tuer mon âme. Mon âme vivra à jamais ».

tumblr_n15ps4FVBF1su554uo3_400

 

Rejoignez la communauté Nofi

La communauté Nofi, c'est du contenu exclusif, des jeux-concours, des codes promos Nofistore et plein d'autres surprises !