Trilogie Kemi Seba

Marquita Pring, symbole de la situation ambigüe des mannequins grande taille

Lifestyle

Marquita Pring, symbole de la situation ambigüe des mannequins grande taille

Par Sandro CAPO CHICHI

Avec son mètre quatre-vingt, son visage taillé, ses hanches et cuisses sculptées si prisées des hommes (notamment noirs), la New-Yorkaise Marquita Pring est aujourd’hui parmi les modèles les plus célèbres du monde. Un statut auquel elle ne pensait pas être destinée car, déclare-t-elle :  » Pendant ma scolarité, j’étais toujours la fille la plus grosse de la classe. » 

Par Sandro CAPO CHICHI / nofi.fr

« On me disait toujours que j’avais « trop un beau visage », mais tout le monde semblait vouloir mettre l’accent sur le fait qu’il n’y avait que mon visage qui était beau ; il n’y avait jamais personne pour me dire que j’étais entièrement belle, c’était juste mon visage. J’avais toujours le droit à un compliment mais je me suis toujours demandé pourquoi il portait uniquement sur mon visage. »
A quinze ans, elle se lance dans des castings, est recalée à plusieurs reprises à cause de la taille de ses vêtements… mais obtient un contrat grâce à son aise devant la caméra de la part d’une agence acceptant de travailler avec des modèles de son gabarit.
Sans titre 1
Aujourd’hui, les complexes de celle qui se décrit comme « une femme toute en courbes, sexy et voluptueuse » semblent avoir complètement disparu. Cette confiance en elle semble se manifester dans son refus de se voir catégoriser par certaines étiquettes comme ‘mannequin noir’ ou ‘mannequin grande taille’. Elle considère cette dernière expression comme chargée d’une connotation négative et préfère utiliser le terme de ‘toute en courbes’ si elle devait en choisir une pour décrire son gabarit. Peut-on toutefois dire que ces mannequins ‘grande taille’ ou ‘toute en courbes’ ont totalement ouvert la porte du mainstream aux modèles de tous les gabarits ? En révélant qu’elle utilise parfois des coussinets en mousse pour grossir sa silhouette à la demande de certains clients, Marquita semble suggérer que non.

candice-huffine-2

Jusqu’alors sous contrat avec l’agence Ford Models, Marquita a du faire l’expérience, il y a environ un an, d’une rupture de contrat de la part du nouveau propriétaire de l’agence, pas intéressé par le business ‘grandes tailles’. Ce marché juteux permettait pourtant aux modèles de cette section d’être les mieux payées de l’agence. Aujourd’hui représentée par IMG Models, une autre prestigieuse agence où selon elle, aucune distinction n’est faite entre les modèles ‘taille normale’ et ‘grande taille, Marquita, comme certainement d’autres modèles de son gabarit, jouit d’une image ambigüe et contradictoire digne de celle d’un caméléon, un animal auquel elle aime d’ailleurs se comparer.
fc87a93d41edd09cb7c05945610a2a2a

Rejoignez la communauté Nofi

La communauté Nofi, c'est du contenu exclusif, des jeux-concours, des codes promos Nofistore et plein d'autres surprises !