Trilogie Kemi Seba

Jesse Owens : Le premier athlète noir de renommée mondiale

Culture

Jesse Owens : Le premier athlète noir de renommée mondiale

Par Naya

Août 1936 : Jesse Owen remportait quatre médailles d’or aux jeux olympiques d’été de Berlin sous les yeux d’Adolf Hitler. La légende raconte que le chancelier aurait refusé de serrer la main de l’athlète, furieux à l’idée qu’un noir puisse gagner.

Né le 12 Septembre 1913 aux Etats unis, petit fils d’esclave, Jesse Owen, de son vrai nom James Cleveland Owens est le septième d’une famille de onze enfants. Près d’un mois après avoir battu le record du monde du 100 mètre en 10 secondes 2, il remporte consécutivement les épreuves du 100 mètres, du saut en longueur, du 200 mètres et du relais 4*100 mètres.

 

Adolf Hitler devait accueillir les athlètes vainqueurs des jeux dans sa loge mais quitte le stade sans recevoir le coureur. Aussitôt, les rumeurs vont bon train et racontent que c’est parce qu’il refusa de féliciter le coureur noir. Jesse Owen démentira la rumeur en affirmant que le chancelier lui avait fait signe de la main en passant devant sa loge et qu’il lui avait rendu son salut. Il dira également que le boycott ne venait en aucun cas d’Hitler mais du président Roosevelt. Il existerait même une photo du sportif serrant la main d’Hitler, qui aurait été interdite de publication en Allemagne.

1935_owens_jesse

A son retour aux Etats unis, Jesse Owen est reçu en héros national mais reste victime des discriminations raciales dans l’Amérique ségrégationniste des années 1930. Ainsi, le climat de l’époque fit que le président Roosevelt refusa d’accueillir Jesse Owen au sein de la maison blanche. Durant sa vie, l’athlète dénonça les discriminations dont les noirs américains étaient victimes et lutta contre la ségrégation. Il mourut à 66 ans d’un cancer du poumon, après une carrière dans les relations publiques et dans la musique.