CULTURE

Black Panther : Le célèbre procès d’Huey Newton

En 1968, Huey Newton, cofondateur du Black Panther Party, était reconnu coupable de l’assassinat d’un policier. Plus de 6000 personnes manifesteront devant le palais de justice pour sa libération.

Né en 1942 en Louisiane, Huey Percy Newton est un homme politique, écrivain et théoricien afro américain. En compagnie de Bobby Seale, il crée le Black Panther Party for Self Defense en 1966. Le mouvement s’inspire d’activistes et militants noirs à messages nationalistes ou anticolonialistes tel que Malcolm X ou Frantz Fanon. Le parti combattra les oppressions policières envers la population noire des Etats unis, lutte qui engendrera de nombreuses fusillades et échanges de tirs contre les forces de l’ordre.

Aussi impliqué dans la politique conventionnelle et dans les causes humanistes, Huey Newton s’engagera auprès de causes humanitaires telles que la création de cliniques médicales gratuites ou encore l’aide aux sans abris. En septembre 1968 Huey est condamné à une peine de deux à quinze ans de prison pour homicide volontaire sur un policier. Le FBI déclarera « Le Black Panther Party est la plus grande menace qui pèse sur la sécurité intérieure du pays ». Le leader sera libéré sous caution en 1970. Son emprisonnement aura engendré une vague de soutien et un rassemblement de manifestants autour du palais de justice.  Agnès Varda réalisera un documentaire autour des manifestations pour la libération du célèbre leader.

black-panthers-01-_c_-cine-tamaris

Huey Newton sera assassiné en 1989 de trois balles dans le visage par un trafiquant de drogue. Ses derniers mots auraient été : « Vous pouvez tuer mon corps, mais vous ne pouvez pas tuer mon âme. Mon âme vivra éternellement! ». Newton aura réussi à créer un party révolutionnaire légendaire. Même si les Black Panthers sont souvent associés à la violence et vus par beaucoup comme un parti extrémiste, il a été essentiel pour lutter contre la ségrégation et le racisme afin que les noirs puissent affirmer leurs droits.

Source : www.mortoupasmort.com/qui/huey-p-newton

Fan de séries, de rock indé et des années 1990, elle pond des chroniques sur sa vie de femme noire en France et sur sa phobie des joggings Lacoste. Sur le net, vous la retrouverez plus facilement sous le nom de "La Ringarde", son identité secrète de super héroïne.