Black Panther : Wakanda Forever au cinema

Pourquoi M’baku doit être le prochain Black Panther

Cinéma

Pourquoi M’baku doit être le prochain Black Panther

Par Jérémy Musoki 8 décembre 2021

M’Baku ou pas alors ?

2017, l’ancien monde, les gens vivent dans l’insouciance des gens qui n’ont aucune idée de ce qui va arriver quelques années plus tard. On profite, on vit et surtout, on attend Black Panther ! Film qui deviendra un temps la plus grosse entrée Marvel au Box-Office. Aux États-Unis, les Afro-Américains vont le voir en Dashiki. En Afrique, on se réunit dans les cinémas. En France aussi. Le film est un succès.

Mais malheureusement, comme vous le savez tous, la suite est devenue une histoire compliquée. En 2020, Chadwick Boseman, l’interprète du prince (Captain America : Civil War) puis roi T’Challa s’éteint après des années de lutte contre le cancer. Paix à son âme de guerrier !

Pour Disney et Marvel, les choses se corsent. Chadwick part après des prestations qui s’inscrivent dans l’histoire du cinéma de superhéros. Viennent alors plusieurs possibilités.

Le recast ? Mais le charisme de Chadwick rend cela compliqué.


Shuri, la relève ? Trop jeune. Pas assez installée dans l’univers et d’autres petits soucis lui barrent encore temporairement la route.


Le retour de Killmonger ? Bien que l’idée ait été séduisante et que les arguments ne manquent pas pour défendre l’idée, la projection d’un Erik Killmonger en véritable roi du Wakanda tient réellement du fantasme. Alors oui, il n’est pas mort à l’écran. Oui, sa popularité est incroyable, merci Michael Bakary Jordan (oui, pour ceux et celles qui ne savaient pas, le B tient pour Bakari), et oui son mindset tenait moins de l’utopie que celui de T’Challa. Mais voilà, le mec tue sans remord. Son plan après sa prise de pouvoir ne ressemble plus à rien et cette version est beaucoup plus américaine que certaines autres versions du wakandien.

Alors qui pour reprendre le flambeau de la panthère noire ? M’baku !

M'Baku MCU VS M'Baku (Ape-man) comics

Apparu pour la première fois en 1969 dans le Avengers #62, M’Baku fait, depuis sa première apparition, office de villain récurrent dans l’univers du Wakanda et la vie de T’Challa. Il meurt deux ou trois fois et trouve toujours le moyen de se faire ressusciter. Pourtant, ce n’est pas le M’Baku de cette temporalité qui apparaît à l’écran du MCU, mais un M’Baku bien loin de l’activité de supervillain.

Dans le MCU, le chef des Jabari a des revendications claires. Il descend de sa montagne afin de remettre dans l’ordre chez ses collègues du Wakanda. Il défie T’Challa dans les règles de la tradition. Et plus encore, quand les affaires chauffent pour le Black Panther, il le place sous sa protection et lui vient aide. M’Baku est le fier chef des Jabari. Il est vegan et a de l’humour. Son clan est intègre. Autant dire que sans son intervention, le Wakanda devenait le rêve de l’antagoniste Killmonger.

Mais pourquoi M’Baku et pas W’kabi ?

On aurait pu se tourner vers W’kabi. Joué par Daniel Kaluuya, le « meilleur ami » de T’Challa était aussi entré dans la conversation, surtout avec son statut de compagnon de la général des Doja Milaje Okoye (Danai Gurira), pourtant, cette possibilité n’est pas très populaire. En effet, le conseiller royal, membre de la tribu de la Porte perd en engouement à cause de sa capacité à changer d’allégeance à l’annonce de l’évasion d’Ulysses Klaue. Et dans le cœur du public, trahir T’Challa, c’est se parjurer ! Il persiste et signe en rejoignant les rangs du fils de N’jobu, grillant automatiquement ses chances de porter le costume du Black Panther.

M’Baku fait partie de la résistance à l’arrivée de Thanos sur terre. Il est ensuite sollicité pour défendre la terre de nouveau contre Thanos dans Endgame, après avoir maintenu le Wakanda à flot durant l’absence du roi causée par le snap. M’Baku est chef de sa tribu. Il est déjà accoutumé à la responsabilité de tenir une société. Il a aussi conscience des choses. Quand on lui propose de manger le fruit qui octroie les pouvoirs du Black Panther pour aller combattre Killmonger, il refuse, car il sait que c’est à T’Challa d’accomplir sa destinée. Huuuumilité !

À la sortie du premier opus de la franchise, M’Baku, incarné par Winston Duke, fait fureur. De toute la partie américaine du cast, il est celui qui donne le plus le sentiment d’authenticité quant au caractère africain des personnages. Auprès de la gent féminine, résultat sans appel. On pourrait ressortir les tweets, mais ce serait indécent.

M’Baku est populaire, intègre et drôle. C’est aujourd’hui le personnage le plus à même d’apporter une douce transition entre le T’Challa de Chadwick Boseman et le grand plan de Marvel/Disney qui serait d’annoncer la naissance du fils de Nakia (Lupita Nyong’o) et du défunt monarque.

Malkia, le réveil du Ka